Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Arbizon - couloir Nord-19mars2017

Finalement c’est sur le couloir Nord de l’Arbizon que nous avions jeté notre dévolu à la réunion du jeudi soir, plus long et un poil plus dur que le couloir Billon initialement envisagé.

Samedi 18 mars, ce sont 9 cafistes au départ à 10h10 de la gare de Portet à 2 voitures. On se rapellera qu’une voiture avait oublié de tourner à ...Tournay.

A 12h30 nous avons pris la pose déjeuner sur les prairies de Payole et sous le soleil rayonnant. La route était indiquée comme interdite « durant la période hivernale », mais, là à 2j du printemps en plein soleil, faut pas exagérer. Alors on a foncé sur les granges de Camoudiet. A peine sorti des voitures nous furent accueillis par un grand « bonjour !, tu me reconnais ? » C’était Carine V qui retire alors ses lunettes. « Cool, on a fait le couloir N ce matin, vous y verrez nos pas » et elle nous tuyaute sur les conditions. Le parking était occupé par d’autres skieurs mais nous avons pris vite possession de la petite cabane. Nous sommes ensuite allés repérés le départ du couloir après 2h de marche puis de raquettes : quelle magnifique langue de neige.

Retour à la cabane 18h. Apéro comme d’hab. 6 dormiront bien serrés dans la cabane, 2 sous tente et 1 sous abris.

Dimanche 19 mars, levé 5h pour un départ à 6h10 des granges pour 1400m de déniv. Il faisait chaud. Nos 4 cordées se sont engagées dans le couloir à 9h00, tandis qu’un couple prenait la face N. Au premier ressaut, la première cordée l’a contournée par la gauche et les 3 autres passant à droite dans le goulet. Le couloir est rectiligne et de pente à peu près constante à 45°. « Mais comment Carine a pu faire de si grand pas »…le leader doit dédoubler la trace au risque de s’user trop vite. La neige était molle, la voie improtégeable. Le haut du couloir vient buter sur une barre rocheuse. Nous avons suivi l’option de la contourner sur la droite dans un petit goulet à 50° en neige inconsistante/sel et rocher pourri, toujours improtégeable. Puis nous avons pris pied sur l’arête sommitale tout ensoleillée où nous avons retrouvé le couple qui sortait de la face N et qui nous avait dit ultérieurement que les conditions de neige n’était pas vraiment bonnes. A 12h05, nous étions au sommet à dominer un panorama exceptionnel sans vent sans nuage et ciel pur.

Après 40 minutes de pause casse croute, nous avons entamé la descente (puis la remontée) dans une neige très molle et excessivement pénible vers le col de la breche ouest, où là, la neige était excellente pour une descente sereine.

A 16h nous étions aux granges et à 17h30 nous prenions au petit bar en bas de payolle un « picon » pour certains, un cappucino transformé en périé pour un autre, des bibines et un jus de pomme qui n’est jamais arrivé.

C’était le dernier WE pour une hivernale et le couloir N de l’Arbizon nous a tous régalé gràce aussi aux conditions météos exceptionnelles.

Les participants étaient : Léa, Valérie, Hubert, Bernard, Pascal, Gabriel, Anthony encadrés par Nathalie et Domi.

Photos : https://goo.gl/photos/cRHmfMan2Hto4jWR9