Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Sortie de snowboard de montagne le 15, 16, 17 Avril 2017 Niveau autonome BS Pic de néouvielle 3091 m

 

Pour cette sortie snowboard de printemps j'avais prévu un programme sur le site du CAF bien ambitieux pour ma part (trop, mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron), bref je refais le programme avec une ambition tout aussi démesuré (le type n'a pas encore compris ;-D). On part à 5 samedi dans le but de faire le Pic de Néouvielle et le Turon au minimum. Samedi on c'était donné, rendez vous à Jules Julien vers 8h. Au départ, Jean-Baptiste dit JB, Julien dit Juju, Arnaud dit … Arnaud et Manu dit le vigneron qui a un super vin à boire tip top.

Donc, après avoir fait la répartition des voitures et discuté VTT avec Cyril et Dom sur le Parking de jules, on décolle. On arrive à Barège chez Louisette vers 12H00 et on retrouve le groupe de skieur de Nicolas Sans sur le parking (on se retrouvera tout le long du séjour). Le temps de se préparer pour monter dans la purée de pois, on démarre vers 13h30. Départ pas facile dans le brouillard, mais on trouve le chemin tant bien que mal. On arrive au refuge vers 16h30 ou 17h si je me rappel bien. 18h apéro, repas super bon à 19h et franche rigolade (on discutait sur Baudelaire c'est ça , hein ?.

Le lendemain on décolle après un petit déjeuné excellent vers 8h00 pour le Pic du Néouvielle sur une neige comment dire quand les couteaux ne s'enfonce pas... gelée. On est deux en split et les trois autres sherpa en raquette, les spliteux (Manu et moi) on est montée du refuge à la brèche de chaussenque en crampons. La montée à la brèche (avec le groupes de skieur aussi) c'est très bien passée, ensuite on redescend la brèche au soleil sur une trentaine de mètre dans une neige transformée puis on rechausse les raquettes pour certains, et on met les peaux pour d'autre. La montée sur 200 m fut sur une bonne neige de printemps et ensuite dès les cents dernier mètre on a chaussé les crampons jusqu'au sommet. Pour le retour, on décide de ne pas repasser la brèche (Merci Nicolas pour ton inspiration) et on file tout droit vers la Hourquette d'Aubert, puis on plonge dans le vallon sur 200 m pour remontée à la Hourquette de Monicot. Ce passage fut éprouvant car on a rallongé notre course considérablement. Mais le groupe de snowboardeur est robuste et solide mentalement car la bière l'attend au refuge (on n'avait plus d'eau depuis la Hourquette d'Aubert). Arrivée en haut de la hourquette de Monicot (on a rattrapé les skieurs en haut) bonne pause avant de descendre un peu comme des fous dans une neige de printemps ultra bonne. La bière fut la récompense suprême et le repas du soir toujours excellent avec le bon vin de Manu nous a fait du bien. On a laissé beaucoup de ressource dans cette course (peut-être aussi au repas;-D, et le lendemain on ne fera guère que 200 de déniv au dessus du refuge faire les grenouilles avec les piolets et la corde pour faire des exercices, puis on est redescendu avec Mathias un skieur du groupes de Nicolas qui a passé la soirée avec nous de dimanche soir. On est arrivée à Toulouse vers 17h30 au parking de Jules avec de bon souvenir.

 

Merci à cette fine équipe JB, Julien, Arnaud et Manu. Merci aussi à Nicolas pour son inspiration et tout le groupe de skieur/skieuse.

 

Christophe