Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

3 jours de ski-alpinisme en Andorre

Je veux d'abord remercier Marie-Loï et Ferdinand, qui, à travers leur compte-rendu et leurs photos récentes aux couloirs de Bony d'Envalira, m'ont donné envie d'aller les visiter avec mes moyens de déplacement favoris, à savoir les skis de rando !

Bien que ce soit la fin de la saison, 3 nouveaux venus au club, avec des références sérieuses en matière de ski-alpinisme, s'inscrivent : Pedro, Jean-François, Xavier. Cécile et Jean-Luc, des habitués, seront également de la partie.

Question logistique, les éloges en faveur du gîte de Nabre à Mérens m'incitent à faire la réservation pour les 2 soirées chez eux : 21 euros la nuitée + le petit déj, avouez que c'est tentant ! Je puis désormais vous affirmer que le prix compétitif n'a pas été établi au détriment de la qualité : accueil personnalisé et chaleureux, dortoir original, structure bois dans une grange en pierre, petit déj bon et copieux, et cuisine équipée à disposition (il faudrait juste 1 ou 2 feux en plus quand on est plusieurs groupes à se la partager..).

Premier jour, samedi 29 avril :

il a neigé jeudi, et la neige fraîche est encore largement présente. Elle donne un air hivernal tout à fait rafraîchissant à la montagne.

Direction Grau Roig, où nous identifions immédiatement le sommet (sans nom sur la carte) qui abrite les couloirs de Bony d'Envalira. Nous nous dirigeons vers le sud-est, et les couloirs se dévoilent bien vite : magnifiques ! Suffisamment enneigés pour le ski, raides mais pas trop, un couloir pour entrer, un couloir pour descendre, parfait, on adore les boucles !

La montée dans le couloir de gauche est facilitée par les traces fraîchement faites par un groupe de 4 Espagnols. Ambiance haute montagne, les parois qui dominent le couloir imposent le silence et la concentration.. Un beau moment d'alpinisme d'initiation ! Nous sortons au soleil, et prenons le temps, sans sacs à dos, d'aller visiter le sommet, à 2683 m. Le tour d'horizon mérite en effet le détour !

Retour au col, et courte traversée vers l'entrée du 2ème couloir nord : il plonge vers l'inconnu, sa forme ne nous permettant pas d'en voir la totalité. Cependant, le repérage depuis le bas effectué à l'approche nous donne toute confiance sur sa skiabilité. Nous savons cependant qu'un passage sera étroit, mais pas insurmontable.. Concentration et technique, il est l'heure de mobiliser ses savoir faire en pente soutenue ! Je mesure 48° à l'endroit le plus raide. Quant à l'étroiture, elle passe en dérapage, à condition d'avoir des skis pas trop longs, Pedro s'en souviendra ! ça doit passer aussi tout droit, en freeride, mais ceci est un autre sport..

La sortie du couloir nous permet de lâcher des grandes courbes en poudreuse jusqu'en bas de la pente..

La journée n'est pas finie ! Il est encore tôt, et je propose à mes compagnons d'aller visiter le pic Negre d'Envalira, que nous avons eu le loisir d'examiner sous les meilleurs angles. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le passage clé est un couloir qui aboutit à un col entre les 2 sommets du pic Negre. Combe raide, mais dont je sais, pour l'avoir déjà pratiqué, qu'il se remonte skis aux pieds, moyennant une souplesse sans défaut et le goût des conversions acrobatiques..

Enfin au col, puis au sommet principal ! 2827 m, nous dominons beaucoup de sommets alentour. Je fais découvrir à chacun les multiples possibilités de ce massif, par un tour d'horizon détaillé.

Il est temps de descendre. Nous rejoignons un col situé à l'ouest, qui donne accès à une autre combe, parfaite pour la descente : neige transformée, 30/35°, large, un vrai bonheur pour cette fin de journée ! Le retour à Grau Roig se poursuit à travers des vallons joueurs, en marge des pistes de la station.

Je ne voudrais pas achever le récit de cette journée magnifique sans jeter l'opprobe sur les amateurs de motoneige qui, toute la journée, sillonnnent le massif, dans la station et hors de la station, en faisant preuve d'un mépris intégral de la nature, des autres, et de la beauté des lieux. Les Andorrans ont des montagnes, mais il semble que les autorités ne les aiment pas, pour autoriser de telles pratiques !

De retour à Mérens, nous achevons la journée dans les vasques d'eau chaude naturelle situées en amont du village, un pur moment de vraie détente !

les photos de cette première rando (CTRL + clic ; commentaires en cliquant sur le "i" en haut à droitedes photos) :

https://photos.google.com/share/AF1QipMKSVDgKiSnSzk931zA__3uBKdX690XMCp2RgfU6EKWA9vPkexAPplq_cap1jgqxQ?hl=fr&key=M0Y0OUNEaGVMZVpXU1hUSnJBUGxrMGRfT0E0ZzFR

2ème jour : il neige, il vente.. Nous faisons quand même une sortie à partir de Grau Roig, vers le cirque situé entre l'Alt del Cubil et l'Alt del Griu. Ce qui n'est pas tout près, et nous fait franchir 2 cols à l'aller, et autant au retour, pour un dénivelé de 1400 m environ. Rien d'impressionnant, mais dans ces conditions de quasi-tempête, croyez-moi, ça en vaut davantage, et nous revenons au gîte avec les poumons bien ventilés !

Pas de photo, je préfère vous faire partager celles du lendemain...

3ème jour : Il y a eu des précipitations hier soir et dans la nuit, et il a neigé jusqu'à Mérens, à 1000 m d'altitude ! ça promet pour là-haut !

L'avant-veille, du haut du pic Negre, j'ai repérér des lignes évidentes au sud, vers le secteur du Campcardos. Nous partirons encore de Grau Roig.

Grau Roig ? Mais ce n'est pas tout près, me direz-vous avec raison ! En effet, c'est à un vrai voyage que j'invite mes compagnons.

Nous remontons à nouveau le secteur de la station, puis les pentes qui mènent à la portella de Joan Antoni. Nous avons alors accès à des pentes orientées sud, et la perspective sur notre projet du jour est réjouissant ! Un couloir permet d'accéder à la crête d'Engorgs, qui mène au sommet de Camp Colomer, 2869 m. De là, un couloir évident raye la face nord-ouest de la montagne, et rejoint le val d'Engaït.

Enthousiasmant, d'autant plus que la première descente, en poudreuse fraîche, nous rappelle les meilleures heures de l'hiver ! Il nous faut remonter à la portella Blanca d'Andorra pour avoir accès au secteur d'Engorgs. La portella se situe exactement au croisement des frontières de l'Andorre, de l'Espagne et de la France.

La remontée du couloir visé depuis le matin se fait dans un silence religieux : d'une part parce que l'ambiance impressionnnate de ces pentes n'incite guère à la plaisanterie, d'autre part parce que chacun est concentré sur sa technique pour cette succession de 35 conversions (dixit Jean-Luc) en pente soutenue.. J'ajoute que, à la trace, je suis attentif à d'éventuelles instabilités du manteau neigeux ; mais la structure de plaque installée par les chutes de neige et le vent repose sur un manteau neigeux sain, et mon analyse se révèle juste (heureusement !).

Une bonne pause repas au col nous permet d'admirer le proche Campcardos(2914 m), et le plateau sud de l'Andorre, avec cet axe de communication qui rejoint Puigcerda : nous sommes loin de Grau Roig !

Il est temps de rejoindre la crête sommitale, une longue crête qui s'élargit bientôt... en un large plateau perché à 2800 m ! On pourrait y aménager un parc ! Au bout de ce plateau, le sommet de Camp Colomer, 2869 m, notre objectif.. Nouveau tour d'horizon, avant de plonger dans le couloir de descente. Le début est raide, et en neige dure. Les plus prudents dérapent sur quelques dizaines de mètres, avant d'oser déclencher un virage ; et oui, c'est aussi ça, l'initiation à la pente raide ! La neige poudreuse prend alors le relais, et c'est une descente mémorable qui nous amène dans la vallée..

Une assez longue remontée nous mène à un col situé sous le pic de la Menera, dont nous rejoignons sans plus attendre le sommet ouest. Pourquoi ? parce que la pente nord qui nous attend est une merveille de régularité, et nous permet, encore une fois, de profiter de la poudreuse du jour !

Je ne crois pas trahir les sentiments de mes compagnons en qualifiant ce voyage en altitude de mémorable !

Merci à tous, et qui sait à bientôt, la saison n'est sans doute pas finie...

Les photos :

https://photos.google.com/share/AF1QipN03BVqlr2c8u37_JSKf77565jm-Rj5dGoMiRvvHRgkZ73HjEshWxzOr-PHN5VR8g?hl=fr&key=M1NzMktFZ08tVlpFYUVkeF9EeEtIeGk2YkNmN2JR