Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

encore 2 jours de ski-alpinisme en Andorre !

Le secteur de Grau Roig nous avait comblé la semaine précédente (voir CR "3 jours en Andorre").

Bien que les températures aient augmenté, et qu'il ne faille plus espérer l'aspect hivernal des montagnes constaté lundi 1er mai, il doit rester assez de neige pour exploiter les pentes et couloirs du secteur !

dimanche 7 mai :

avec Yann, Jérôme et Jean-Lou, nous nous dirigeons vers l'Andorre. J'ai différentes idées de parcours en tête, mais en entrant au Pas de la Case, je constate que les couloirs nord menant aux pentes du pic Negre d'Envalira, bien visibles depuis la "ville", sont en parfaites conditions. ça changera un peu de secteur, on y va !

Partir depuis le bas d'une piste, en milieu urbain, est inhabituel, et nous remontons vite les premières pentes pour nous en échapper.. Parvenus au sommet d'une remontée mécanique, nous croisons un étrange duo d'alpinistes, encordés à double à 50 m, avec plein de matériel pendouillant de partout ; ils vont faire une "goulotte". J'ai beau scruter les parois qui nous dominent, je ne vois que du rocher avec quelques langues de neige, ou des couloirs de neige.. Va comprendre...

Nous jetons notre dévolu sur un beau couloir, justement, qui monte vers une antécime du pic Negre. D'abord à skis, avec les couteaux, puis en crampons, la pente étant forte et la neige très dure (on est versant nord).

Nous débouchons sur les paisibles pentes sud, qui ont déjà pris le soleil ; ça va nous permettre de descendre dans ces larges pentes, pour aller chercher un autre objectif : le pic d'Engorgs. La semaine dernière, avec un autre groupe, nous avions remonté le couloir de droite, pour aller traverser le pic de Camp Colomer. Cette fois, nous allons prendre la branche de gauche, atteindre le sommet, et descendre par la branche de droite, très prometteuse à skis.

Pas moins de 40 conversions seront nécessaires pour atteindre une première arête, puis une courte progression en crampons nous amène au sommet, à 2818 m.

Après une pause, il s'agit de descendre le couloir orienté nord-est. Le départ est raide. En démarrant à droite, on peut faire quelques virages dans le 50° (mesuré). L'occasion idéale pour s'initier à la pente raide, car la neige décaillée rend la chute inoffensive.

Chacun se lance, avec plus ou moins d'appréhension, et ça passe bien ! Le couloir est ensuite régulier dans le 40°, quel régal ! Une des descentes dont on se souviendra cet saison !

Il nous faut ensuite remonter sur les flancs du pic Negre, pour aller rejoindre notre premier couloir. Nous croisons nos deux alpinistes en herbe, qui sortent à peine de leur "goulotte"..

Plein nord, la neige n'a pas dégelé dans l'entrée du couloir. C'est donc avec précaution (dérapage) que mes compagnons me rejoignent après que j'ai inauguré la pente avec quelques virages courts. Ensuite, ça va mieux sur les contrepentes ensoleillées, et c'est encore une belle descente dont nous profitons pleinement !

Nous la prolongeons jusqu'à la voiture au Pas de la Case, et là, je dois dire que le contraste entre l'univers montagnard et naturel dont nous venons et la ville est brutal.. Nous nous échappons bien vite jusqu'à Mérens, où nous retrouvons Fanny-la-locale-de-l'étape au gîte de Nabre, où l'accueil est toujours aussi chaleureux. Yann, Jean-Lou et Jérôme sont séduits par la situation du gîte, l'architecture, l'aménagement, et le rapport qualité/prix.

Quelques ébats natatoires dans des vasques naturelles, en compagnies de nymphes, nous remettent d'aplomb pour le lendemain, mais ça, seuls les arbres et les oiseaux naïfs sont censés en avoir été témoins...

les photos :

https://photos.google.com/share/AF1QipNuQaAvYHIy-fgBGGKPnXpXOhipz9koHHAuL3BlQiltyf7hpOfsoCdHv6d9ufnrKA?hl=fr&key=TEliYVgxVkxxTXlhdTZJZ2JkYTJ0ZVItcjhiQW1B

lundi 8 : Fanny, Isabelle et Séb nous ont donc rejoint, et nous partons aujourd'hui de Grau Roig.

Après avoir parcouru dimanche dernier les couloirs nord de Bony d'Envalira, j'avais repéré d'autres couloirs praticables à skis, plutôt orientés est. Nous nous dirigeons vers ce secteur. L'enneigement a considérablement diminué depuis une semaine, c'est spectaculaire ! Les pistes d'accès à l'Alt del Cubil, par exemple, sont désormais impraticables.

La remontée du premier couloir se fera à skis, sauf pour 3 d'entre nous pour la sortie, qui est bien resserrée, encore à l'ombre, raide et en neige dure : de quoi éprouver le niveau de la grille d'auto-évaluation (cf. onglet ski-alpinisme) !

Nous parcourons ensuite la crête vers le sud, jusqu'à atteindre un deuxième couloir que j'avais repéré pour la descente  : diantre ! le départ est fichtrement raide, et en neige dure.. Nous sommes heureusement équipés de baudriers, mousquetons à vis, machards. J'installe une corde fixe, à laquelle chacun s'auto-assure et descend à reculons. La surprise, c'est que même dans la partie du couloir qui s'évase et qui a déjà pris le soleil depuis des heures, la neige est encore dure.. Descendant le dernier, je récupère la corde et m'engage à skis.. Pas simple, la forme et U du passage fait que le patin de mes skis ne touche pas la neige.. Je dérape avant de pouvoir engager un virage.. Heureusement, on peut vite rejoindre des contrepentes bien orientées au soleil, qui nous offrent une fin de descente somptueuse..

Nous remontons alors vers le pic Negre d'Envalira, par le couloir ouest situé entre les 2 sommets. Je l'ai déjà parcouru la semaine dernière, mais c'est tellement bien de faire découvrir un tel passage ! Ce sera en crampons pour tout le monde, et la montée se fera rapidement.

Comme il n'est pas tard, nous descendons vers le sud, côté Porta, profitant des vastes pentes en neige de printemps déjà parcourues hier, avant de remonter, dans une neige ramollie, vers le colà 2754 m au sud-ouest du pic Negre. Sa descente, la semaine dernière, avait été un régal ! De fait, ce toboggan à 40°; régulier, large, tient toutes ses promesses, et il ne nous reste plus qu'à glisser jusqu'en bas de la station par des petits vallons joueurs et les pistes, pour achever cette journée de découverte du secteur pour mes compagnons. Fin de saison de ski ? Peut-être dans ce secteur, mais d'autres massifs peuvent encore nous réserver une bonne surprise.. Merci à tous les participants à ces deux journées pleines de piquant et de bonne humeur !

Quelques clichés :

https://photos.google.com/share/AF1QipPHIsOY6Qmks5ZNxNZ1bI5pe37n3CmBlkV90hC3C2C-Jn_TdA4hUmymiZZRMbGtOA?hl=fr&key=VkVqX0VIS2kzajBjWTV5cEg3VDlJRWJlZDhkX0p3