Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Sortie Famille - bivouac au Cornudère

Pour cette première sortie famille avec nuit en montagne, nous partons à 3 familles (8 adultes et 7 enfants) samedi pas trop tôt. Après avoir bien profité des bouchons de Portet du samedi, nous pouvons partir vers les vertes estives qui jalonnent la crête du Cornudère.

L'idée initiale était de dormir à la cabane de Roque-Pi, mais Roland me recommande la méfiance et de prendre des tentes: facilement accessible cette cabane est parfois le point de rdv de fiestas. Au pire on aura les tentes dans le coffre qu'on pourra facielemnt aller chercher en cas de problème.

Finalement sur le parking comme les adultes sont tous en forme, on décide de prendre directement tout le matériel, quitte à le laisser à la cabane. Arrivés là-bas, après une pause déjeuner 30 mn après le début de la rando pour cause de petits estomacs qui crient famine, nous constatons que la cabane est occupée poar le contenue de 4 4x4 et d'un quad. Nous ne savons pas s'ils comptent passer la nuit là, mais l'ambiance kermesse nous convainct de continuer pour chercher un bivouac. Un oeil sur la carte nous permet de voir qu'il y a une source au col sous le pic de Paloumère: là ou plus-bas dans l'estive doit se trouver notre bivouac.

Quelques devinettes et blagues plus tard (c'est 3 nains, 10=509, etc...) nous posons le barda au col et poussons jusqu'au Paloumère en mode léger. Le sommet est encombré d'orties: c'est l'occasion de tester comment bloquer sa respiration pour toucher des orties sans que ça pique. Pour plus d'info ou réclamations, contactez Roland...

Finalement nous trouvons un magnifique bivouac en-dessous du col, avec eau fraîche venant directement de la source, forêt juste à côté et bois mort à profusion. Les enfants s'occupent du bois, puis les grands du feu, pendant que les adultes installent tentes, tarp ou bivouac en pleine air. Puis un atelier barrage et cabane se met en place en attendant l'heure de manger. Au menu: apréo, grillades et luxe suprême, pancakes avec sirop d'érable. Et un petit digeo pourchasser les moustiques: on n'en a pas vu, la preuve que ça marche !

Après une bonne nuit, on lève le camp et on se remet en route pour regagner la crête du Cornudère, passer le col du Pas de l'Ane, et avant d'atteindre le Cornudère, bifurquer pour redescendre au parking à travers la forêt. Les brebis sont là avec le patou, et ce dernier est en manque de câlin ou de nourriture: il ne nous lâchera que difficilement avant la pause déjeuner, au grand plaisir des enfants, et au grand déplaisir de Roland qu'il colle une partie de la descente.

Photos à suivre...