Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

HandiCaf : Voyage au centre de la terre

HandiCaf : Voyage au centre de la terre

Date : 25 et 26 novembre 2017

Responsable : Alexandra Genesty

Bénévoles : Philippe, Suzanne, Yoll, Angélique, Frédéric et Michel

Participants : Yoann F., Camille, Antoine, Louise, Margot, Julien, Cécile et Yohan H, Fabien, Xavier et Benjamin.

Samedi

Départ sous la pluie, arrivée ….. sous la pluie à Lasserre, mais avant cela pose obligatoire sous la halle de Le Plan pour boire bière, cidre et autres boissons accompagnées de gâteau au chocolat et cake au rhum de la Réunion sans levure de Michel (bon,pour la bière et le cidre, on en fait trop mais ça réchauffe !).

Depuis 11 ans que nous pratiquons les gîtes jamais nous n’avons dormi dans un tel luxe, salle de bain balnéo, douche avec jets multi-directionnels et massant. Que dire des chambres avec pour certaines des matelas à eau, des couettes super moelleuses. Bref comme dirait Emilie Capdrot, une vrai vie de château !

Bon nous ne sommes pas là pour nous prélasser, mais pour faire de la spéléo avec Franck d’Horizon Vertical à Saint-Girons.

A chacun son niveau.

Le groupe des fonceurs composé de Camille, Cécile, Fabien, Julien, et Benjamin accompagnés de Fred, Angélique, Michel et Moi partons cette après-midi pendant que Louise, Antoine, Margot, Yoann F. Xavier et Yohan H sont sensés aller voir l’élevage de Mérens avec Jean-Louis. Pas de chance pour eux car la pluie continue. Ils vont donc passer l’après-midi avec Suzanne, Yoll et Philippe à jouer et ranger les jeux de société.

Pendant ce temps, nous, les fonceurs, nous équipons sous la pluie pour faire la spéléo. On a jamais vue quelqu’un se noyer dans une goutte d’eau… De goutte d’eau nous passons vite en mode cascade, bouillase, glissade, et rampage. Comme vous l’aurez compris l’accès à la grotte n’est pas des plus facile. Une fois la marche d’approche effectuée les choses se complique encore un peu lorsque nous voyons se qui nous attend. Là je parle plus particulièrement de Camille qui à le vertige et de Cécile qui habituellement fait parti du second groupe. De quoi s’agit-il vous demandez-vous ? Juste d’un trou avec un rappel de 20m et pour y accéder une horizontale de 30m sur une roche mouillée et peu de prises pour évoluer. Il va s’en dire que Franck a installé une ligne de vis sur laquelle nous nous sommes accrochés en permanence avec deux longes.

Chacun à son rythme, nous évoluons jusqu’au rappel pour accéder au fond de la grotte. Je passe sur les petites frayeurs pour en venir au courage et à la volonté de tous pour passer se passage vertigineux très difficile. Les émotions passées place à la découverte avec les stalactites et mites, les chauve-souris en hibernation, les tunnels et pour en finir avec les émotions fortes une séances de noir et de silence absolu au fond de la grotte. Le noir est dans la grotte mais aussi dehors, il est temps de remonter et là … Plus facile à dire qu’à faire car nous avons emprunté exactement le même chemin en sens inverse. Après que Franck nous ai expliqué la remontée sur corde je passe juste après lui pour réceptionner Camille suivie de Fred et Fabien qui entre parenthèse trouve de Fred est un peu lent), Angélique, Benjamin et Cécile et pour terminer Julien et Michel. En parlant Michel il faut que l’on vous raconte qu’il a failli rester au fond car il n’arrivait pas à remonter. Il vous dira que c’est parce qu’il était le dernier et que personne lui maintenait la corde en bas, mais nous on sait…. J’ai entendu dire (par Cécile, mais chut) qu’il à des yaourts dans les bras !

Vous vous dites encore qu’on est tiré d’affaire, mais non, la pluie étant toujours là pour nous accueillir à notre sortie, nous devons encore ramper, glisser et bouillasser toute la marche d’approche dans la nuit. En bref, nous sommes épuisés mais heureux de notre exploit qui au dire de Franck peu de gens aurait fait.

Nous retrouvons la chaleur de gîte pour profiter d’une bonne douche chaude et retrouver les copains.

Qui dit gîte de luxe dit repas de luxe et bio en prime.

  • Soupe de légume

  • Saucisse maison

  • gratiné de légumes

  • pâtes au fromage

  • Plateau de fromage du coin

  • gâteau au chocolat et tarte tatin

Bizarrement pas de rechignage pour aller au lit.

Dimanche,

Après une bonne nuit de sommeil et un réveil un peu compliqué, nous laissons partir Yohan, Margot Xavier, Louise accompagnés de Michel, Philippe et Yoll rejoindre Franck pour la spéléo.

Je laisse Michel faire le compte-rendu

Après 30 min de marche d’approche nous passons devant la première entre de notre grotte le trou de l’âne. L’accès est facile, nous évoluons sur du plat se qui nous permet de découvrir cette grotte horizontale. Nous avons pu observer la faune grottesque pendant que Franck nous explique la formation de la grotte. Après une pose dans le noir et le silence nous remontons à la surface sous la direction de Yohan, Margot, Louise et Xavier chacun leur tour, pour retrouver les copains au gîte.

Pendant ce temps le premier groupe enrichi d’Antoine (qui n’a pas voulu faire de la spéléo) est avec Jean-Louis et ses 40 Mérens tous aussi jaloux les uns que les autres. C’est à celui qui obtiendra le plus de papouilles (je parle bien des chevaux). Les photos seront plus causantes !

Encore un week-end d’aventures !

Alex

La première de Fred : Ce qui ressort de ce week-end outre le logement exceptionnel (dur de ne pas si habituer), j’ai été impressionné par la capacité de chacun à réaliser ce week-end spéléo et cheval en surmontant leur peur. Je les remercie pour votre accueil et la confiance que vous n’avez tous accordé. Vivement les prochaines aventures avec vous dans un gîte de luxe (Alex m’a dit de pas trop rêver!)