Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Fête de la fissure - rassemblement pyrénéen jeunes alpinistes fête de la fissure – Pic du Midi d’Ossau (64), 28-30 août 2015

CR WE Fête de la fissure - rassemblement pyrénéen jeunes alpinistes fête de la fissure – Pic du Midi d’Ossau (64) _ 28-30 août 2015

La fête annuelle de l’Ossau a tenu ses promesses et a bénéficié d’une météo estivale cette année.

66 jeunes de tous les CAF environnants étaient rassemblés, Groupes Alpinisme jeunes Aquitaine, Hautes Pyrénées, Midi Pyrénées, Languedoc Roussillon, plus l'équipe Alpinisme jeune FFME,

et en guest star une part féminine avec la présence de la récente EPAF (Equipe Pyrénéenne Alpinisme Féminine), avec 1 andorrane, 3 espagnoles, et 5 françaises.

http://oncledav.blogspot.fr/2015/09/epaf-les-fillesdes-filles-sures-dans.html

Un peu de tendresse dans de monde de brutes .

Belle participation donc de ces jeunes et du staff associé (6 guides, une quinzaine de brevetés fédéraux) pour déjà ce huitième rassemblement financièrement soutenu par le Commissariat à l'aménagement, au développement et à la protection du massif pyrénéen (ex DATAR) .

Ce RV entre guides, cadres et jeunes est importante pour la valorisation du massif, et une pratique respectueuse et sécurisée de l'alpinisme par tous, ce qui ne peut être que positif au retour des chiffres liés à l'accidentologie dans nos massifs…pour preuve aucun accident en 8 ans avec pourtnt bp de  monde , dans des voies exigeantes et non sécurisées par des spits.

A partir de vendredi, très bonne ambiance avec une procession de marcheurs chargés arrivant peu à peu au refuge, et les tentes pointant dans la zone de bivouac, jusqu’à très tard, sous un magnifique lever de lune.

Le lendemain matin, les cordées se sont dispatchées dans de nombreuses voies : de la traversée des 4 pointes aux flammes de Pierre, l’Eperon E, l’Embarradère, la Thomas, la SE classique

Les parois résonnent et s’animent de grimpeurs progressant plus ou moins vite, couinant plus ou moins fort aux rudes cotations Ossaliennes !

De notre côté nous sommes partis à 2 cordées dans la SE classique, parcours magnifique qui aboutit à l’Aiguillette Jolly, puis redescend par la traditionnelle voie des Vires. Une grosse journée très intense, assez physique, mais le cadre et le plaisir sont au rendez-vous…

Les cordées parfois se rejoignent, parfois bouchonnent, parfois se narguent, bref l’ambiance est très bonne dans un cadre magnifique.

Et l’apéro prend forme au refuge, vu depuis la voie des vires, pour nous…

L’Ossau relargue peu à peu les cordées retardataires qui viennent profiter du punch et de l’apéro salvateur installé au refuge de Pombie, certains y joignant l’option bain dans le lac tout proche….

Tout le monde peut se retrouver et échanger sur les voies parcourues, les ressentis, on entend des « ça cogne » « mais non c’est facile, c’est de la fissure »… et les visages ravis en mode écrevisse sont légion ! 

Cette première journée a tenu ses promesses et le clou en est l’accueil parfait du refuge de Pombie qui a prévu 108 excellents repas épicés et chocolatés (ou végétariens pour certains). La veillée est plus ou moins tardive, les loupiottes frontales étant peu à peu remplacées par les mille étoiles d’un ciel pur et dégagé sous des températures très douces.

Le dimanche ne sera pas en reste avec des départs plus ou moins tardifs et des cordées remaniées, selon les envies et attentes de chacun, c’est ça qui est bon dans ce type de rassemblement, la spontanéité et la mixité des cordées !

Les voies parcourues seront entre autres la face S du doigt de Pombie, la Mailly, le dièdre de 120m, l’Embarradère, la face W du Petit Pic, …

Nous avons été dans cette dernière, guidés par Eric du CAF de Tarbes, pour découvrir un versant plus sauvage et oublié du massif, qui se gagne par une approche un peu plus longue que certaines voies. Ouverte dans les années 30, cette face garde une forte identité de grimpe en grosse, à l’ancienne, et offre à foison de la renfougne et même un passage dans une grotte !  Voie pittoresque à tous points de vue, donc…

Le temps est toujours parfait et donne envie de prolonger ce WE à l’infini… mais le dimanche soir arrive trop vite et c’est déjà le retour au refuge, le débrief, le rangement, et le retour au parking… la tête pleine de belles images, de bien bon moment de montagne partagés, de belles rencontres, …

Merci à tous pour cette belle ambiance et ce partage, à Bibi, Didier et Eric pour leur encadrement , et à l’équipe du refuge pour la gestion parfaite de l’accueil d’autant de participants.

La résolution du WE est de potasser la grimpe en fissure et les topos pour l’année prochaine !

            Carine (et bibi)