Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Surf rando au Pic dels Pedrons

Salut à toutes et à tous,

 

Alors voili, on est parti samedi pour le pic dels Pedrons (2715m) en Andorre. Au départ, il était prévu au programme de faire le pic de la Mine (en niveau débutant) à côté de ce dernier. Mais mon orgueil mal placé m'a fait retourner au Pedrons car il a marqué un but à trois gais lurons de la section, dont je faisais partie le 23 février dernier. Donc, l'équipe de samedi était constituée de Stéphanie, Juliette, Irène , Eric et moi. Dingue 3 filles et 2 mectoums. Donc ? une sortie filles snowboard, c'est la première depuis que je pratique et c'est COOOOOOOOOOLLLLLLLLL.

 

On est parti du parking de la cité de l'espace sur les coups de 7 h 00, on est arrivé vers les 9h00 et on a démarré vers 9 h30. Après le check DVA, la fine équipe commence à monter doucement mais sûrement sur la croupe qui démarre au dessus du virage côté 1875m. La montée s'est faite sous un ciel assez chargé mais qui ne pleurait pas, donc ça allait. Pas de gros vent sur certaines portions. Sur les 200 premiers mètres de dénivelés, la neige est plutôt humide après c'est de la poudreuse et de la neige roulée bien fraîche. Elle est suffisamment portante pour tous les types de pratiques 3 raquettistes et deux Spliteux. Aux environs de 2400 m, on voit que le sommet disparaît dans les nuages de plus en plus épais. Avec Steph on devine que l'objectif disparaît à vue d’œil. Vers 2450m on ne voit plus l'objectif et les prochains dénivelés se compliquent. Vers 2500 m on décide de ne plus avancer, tant pis pour l'objectif car c'est de la purée de pois. On se met toutes et tous en mode descente, et là, pour ma première d'encadrant, tout remonte à la surface (les conseils des encadrants et des guides qui m'ont formé). On est donc parti en descendant à vue les uns des autres sur des courtes portions sur de la bonne poudreuse restée froide. Sauf qu'on ne pouvait pas se lâcher jusqu'à 2400m. Après ce ne fut que plaisir des gros runs de poudreuse sur 200 à 250 m de dénivelés. Après la neige fut humide jusqu'à la fin. On a pu faire pendant la pause déjeuner une recherche DVA. Exercice à faire régulièrement dès que l'occasion se présente.

 

Voilà ma première en tant qu'encadrant. BIG merci à Stéphanie qui m'a rassuré (ainsi qu'à Grégo jeudi soir). Un dernier truc en passant, en dehors des débats matos, les téléphones doivent être coupés ou être mis en mode Avion (sans détection de réseau) pour éviter les interférences avec les DVA. J'ai fait moi même la boulette.

 

A+ Christophe