Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Le Barassé sans trop brasser - Alpi 17/04

Sortie alpinisme 17/04

Pic de Barassé – Couloir E

 

Encadrants : S.Lurdos, C.Vial

Participants : Gabriel, Simon, Julien, Franck

Guests Stars : S.Recizac, P.Feix

 

Difficile de trouver de quoi se mettre sous les pioches en sécurité et sans brasser, cette saison alpi est décidément compliquée dans les Pyrénées…

Après moult discussions, nous maintenons une sortie le dimanche, annonçant la couleur dès le départ, ce qui aura pour effet d’en dissuader certain(e)s mais branchera quand même 6 motivés: météo incertaine, départ (très) tôt dimanche matin vu l’orientation du couloir choisi (Couloir Est, AD-), conditions moyennes fortement probables vu le peu de regel attendu.

 

Dimanche matin à 4h, malgré des absences de dernière minute, nous sommes 8 à partir vers la Mongie, pour se garer au Garet (ho ho !) à 6h, au-dessus de la mer de nuages, sous une belle nuit étoilée. L’approche se déroule presque intégralement au sec, seule une ancienne coulée bien durcie que nous remontons droit dans la pente nous permet de délester nos crampons du sac et d’échauffer nos mollets.

 

Au pied du couloir à 8h, nous entendons deux bruits sourds à la fois proches et lointains suivis d’un ballet d’hélicoptères, qui soulèvent quelques interrogations. Mais en observant le couloir, celui-ci a bien purgé. 4 cordées constituées, et nous attaquons la remontée de ces 450m de pente avec quelques rares passages à 50° : les conditions sont acceptables, sans s’enfoncer (enfin, les légers un peu moins que les lourds) : en adaptant l’itinéraire on trouve presque toujours une neige portante, parfois même bien durcie n’offrant de prises qu’aux pointes avant.

L’ambiance dans ces murailles est démente, les nuages et le ciel bleu jouant avec nous, quelques flocons de neige ajoutant au surréalisme du moment. Seule la dernière pente du couloir est réellement « toxique » comme dira Philippe, nous rejoignons donc au plus vite l’arête sommitale pour s’exercer au planter de piolet dans les rhodos. Ces quelques pas de mixte facile, suivis d’une belle arête neigeuse fine et esthétique constituent la fin de la voie et nous gagnons le sommet du pic de Barassé dans les nuages, ambiance fantomatique, dommage pour la vue superbe sur le pic du Midi et le vallon du Campana, il faudra revenir !

 

Il ne fait pas froid, pas de vent et nous savourons une bonne pause au sommet, la banane sur les visages des participants … Le Barassé malgré son altitude modeste (2352m) offre par cet itinéraire une course complète et accessible, idéale à une initiation.

 

La descente par le couloir W (voie normale) n’est néanmoins pas à négliger et nous prenons des distances dans cette pente de 40-45° qui s’adoucit sur le bas. Le brassage est de rigueur (on s’en doutait) mais le sens descente aide bien à sortir nos genoux de cette neige profonde, dans une ambiance de neige franche, c’est l’hiver ! Décordement au petit collet au pied du versant N du Barassé et ses nombreux itinéraires (bien plus soutenus).Un goupil déguerpit en bas, effrayé par notre descente sur les fesses, bien plus agréable, rapide et efficace que sur les pieds, même si bien moins élégant !

 

Nous gagnons la cabane sous un beau soleil pour savourer un déjeuner mérité, il est 12h et nous venons de traverser les 4 saisons en quelques heures !

Des randonneurs nous informent de l’accident proche au pic du Midi, une pensée pour ces participants du CAF de Mazamet.

Un bon café-bière à Bagnères clot cette belle journée !

 

Photos là : https://flic.kr/s/aHskyxFt8r