Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Mini-raid en Haute Maurienne mai 2016

Après une longue route, le groupe se rassemble le mercredi à 23h30 devant le chalet CAF de Bonneval-sur-Arc. Celui-ci est déjà plein à craquer !  Heureusement, 5 places sont bien réservées.

Ce chalet qui nécessiterait une petite rénovation est bien pratique pour installer le camp de base d’un beau raid en Haute-Maurienne

Tout commence par une première nuit sympathique… Et oui, certains ont prévus de faire un grosse journée, ils partiront à 4h30 en doux silence…comme on peut l’imaginer.

Premier jour, départ vers 9h du hameau de L’Ecot après une manip de voiture. Pas besoin de se presser, le programme est léger, malgré une distance importante seulement 700m de dénivelé nous sépare du refuge du Carro. Un peu de portage au programme, la neige en versant sud est présente à partir de 2350m. Il fait grand beau et le refuge est atteint rapidement, juste à l’heure pour le déjeuner. Celui-ci est pris sur la terrasse avec une vue magnifique sur l’Albaron et ses glaciers, point culminant prévu sur ce raid.

Pour le dessert, les irréductibles partent pour l’Uja (3379m) afin de se rajouter 600m et mériter l’apéritif. Malgré les nuages, on atteindra le sommet après un exercice de cartographie sur le glacier (merci le gps). Belle descente, un peu compliquée au début (brouillard et neige croutée) mais très vite nous trouvons une bonne neige de printemps en face sud. Une bonne soirée de refuge et un accueil chaleureux du gardien agrémentent la fin de journée.

Le deuxième jour nous amène au refuge des Evettes par une belle et longue traversée glaciaire. Trois cols sont au programme (Col des Pariotes, Col de Trièves, Col du Grand Méan).

Le départ est matinal pour passer le passage délicat du col de Trièves (pente raide avec exposition Est) avant 10h. L’itinéraire n’est pas tracé et le groupe ouvre la voie jusqu’au deuxième col avant de se faire doubler par un groupe de cafiste lyonnais.

Pour pimenter la journée, nous optons pour une traversée de la pointe Francesetti (3425m), après une remontée par un petit couloir Nord (crampons), nous descendons par la face Sud-Ouest, dans les nuages, attention au barre rocheuse … (merci la lombarde !). Le refuge des Evettes est atteint sans difficultés et nous retrouvons le soleil pour savourer une bonne boisson houblonnée.

Pour le troisième jour, la météo annoncé est un peu moins bonne. Néanmoins, c’est le jour le plus propice pour gravir l’Albaron. L’itinéraire du raid est donc adapté en conséquence.

Nous partons pour la traversée de l’Albaron (3637m) afin de rejoindre le refuge d’Avérole, dernière étape de notre raid.

Au programme de la journée : une montée glaciaire, une arête de neige, un rappel et une descente avec un passage de ski assez raide sur le début. Bref, une sortie complète pour de très bons skieurs alpinistes.

Quelques-uns pressés de sortir du brouillard laisseront s’échapper un couteau, un piolet et presque un crampon, sauver de justesse (l’alu ça ne résiste pas au cailloux ;-)!

Le dernier jour, la météo ne nous permet pas de réaliser la traversée Avérole vers Bonneval-sur-Arc prévue avec la magnifique descente par le glacier supérieur du Vallonnet. Le plafond nuageux est trop bas, l’itinéraire est donc adapté. Nous montons tranquillement vers le col des Audras avant de redescendre sur Avérole et rejoindre Bonneval sur Arc par la route. Avant de reprendre la route pour Toulouse, nous prenons un bon casse-croute dans un chalet typique du Vieux Village le seul établissement ouvert ce dimanche.

En définitive, un beau raid ski-Alpinisme, complet avec des passages techniques variés et 4700m de dénivelé!

 

Merci à Tereza, Jean-Marc, Bernard, Jean-Pierre et Thomas pour le co-encadrement.