Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Le Mont Ceint ! Bien sûr !

Une sortie vers le Mont Ceint  (sans faute d’orthographe !?) comme on les aime (la sortie !).

Durant la semaine précédant la sortie initialement prévue sur 2 jours et vers la Bigorre, le nez sur les prévisions météos, Sébastien et moi, Marie-Loï ne pouvant être des nôtres, déciderons de modifier la durée et le lieu de notre randonnée en optant pour la boucle Mont Ceint Port de Saleix. Nous limiterons également le nombre à 10 participants afin de ne pas trop faire caravane comme les fois précédentes, sachant pertinemment que nous ne serions pas seuls sur ce spot au vu des bonnes conditions aperçues sur les différents sites de sortie.

 Départ Dimanche vers 7 h 30 de Jules Julien, un désistement et un ajout de la veille, 3 véhicules en partance vers Pamiers pour récupérer Sébastien qui, malheureusement pour lui, aura eu une panne de réveil, comme certains de mes élèves !! Dommage pour mes 2 comparses qui aimeraient bien pouvoir découvrir ce circuit. En montant au départ vers l’aire de retournement de Bernadouze, nous constaterons que les 3 Seigneurs sont une valeur sûre, très fréquenté et le secteur du Port de Lers également pour effectuer des formations, un groupe de l’Université de Toulouse démarrant devant nous. On met un peu de temps à démarrer, les peaux ne se mettent pas encore toutes seules mais le soleil aidant nous voila partis de bonne humeur vers le Port de Lers non sans avoir rappelé quelques consignes et conseils sur la pratique de l’activité, Michel ayant la gentillesse de me seconder en faisant office de serre-file. Nous progresserons tranquillement, étant peu adepte de la marche rapide (plus trop les moyens à mon âge) mais suffisamment soutenu pour avaler les 750 m en 2 h 30 (sortie niveau Initié), en revenant souvent sur la nécessité de bien effectuer l’opération « conversion » et insistant sur la possibilité de travailler celles-ci avec notre bien nommée Kris.

Arrivés au sommet, je scrute la pente vers le Port de Saleix, début peu enneigé les caprices du vent ayant fait le nécessaire, mais jouable, j’interroge mes comparses sur leur état et décide de basculer vers le port, nous ne le regretterons pas. Ce sera une descente dans un 1° temps un peu scabreuse, flirtant avec la corniche et les cailloux, puis passés les 50 m, on atteindra la moquette et enfin, à partir du Port, le Graal avec une belle poudreuse autorisant nos arabesques. Chacun y va de sa trace, il y a assez d’espace pour notre groupe, et nous arriverons à la cote 1500 pour enfin pouvoir prendre le temps de se restaurer. Une grosse ½ heure après nous repeauterons pour attaquer la montée vers le Pas de la Portère, versant Sud la neige est déjà humide, la traversée sera mal aisée, ensuite nous basculerons dans le vallon du Pas du Roc, Philippe prenant la trace, ma cuisse étant encore douloureuse, la montée au col au pied du Mont Ceint et du Tuc de Paloumères sera l’occasion de travailler la conversion en pente raide et couloir étroit ; la suite, la remontée vers le 1° col du matin par le vallon de Bézugue et la descente directe vers le vallon Sud du Port de Lers, une dernière manipulation de peaux pour rejoindre le col et enfin les voitures non sans avoir constaté le début d’une formation d’une croute de regel.

Malgré la fréquentation jusqu'au Mont Ceint, une sortie dont on ne se lasse pas quand on bascule sur le Port de Saleix avec de telles conditions de neige. Certes cela rajoute un peu de distance et de dénivelé mais le bonheur est souvent au rendez-vous. Ce jour, le seul bémol aura été le début de la descente du sommet vers le Port de Saleix où la couche était insuffisante sur 50 m, la prudence était de rigueur au vu de la taille des corniches. Une belle sortie que j'aime à faire découvrir aux adhérents du club car elle permet de parcourir un itinéraire méconnu (quoique beaucoup moins désormais) en basculant vers le Port de Saleix, d'admirer les Pyrénées ariégeoises, ma terre natale, et de balayer pas mal de compétences de l'activité ski de randonnée. Par contre, sommet d'aspect débonnaire, il n'en est pas moins dangereux quand le brouillard s'en mêle, notamment au niveau du passage avant la pente terminale du Pic de Girantès.

Merci à tous de votre bonne humeur durant cette belle journée.

Ont participé : Amandine, Hélène, Rémi, William, Laurent, Jérôme, Sébastien D et Sébastien M.

Ont secondé ; Philippe Cruzel mon « frère » et Michel Bruot

PhilFeix

Les photos sont là : https://drive.google.com/drive/folders/0B8ZcapyG86TUelFvM1ZmUk8wZWM?usp=sharing