Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

BRA à 3, Estibat !!!

Depuis samedi dernier et notre but vers l’Andorre, on n’est même pas partis de Jules Julien, j’avais l’intention de profiter des belles conditions de neige annoncées en scrutant la météo et le jeudi paraissait être le bon créneau. Quelques mails sur le forum, abonnez-vous c’est bien pratique pour sortir au débotté, et je trouve 3 comparses pour une sortie tranquille. Au départ l’Andorre m’intéressait mais Jean Luc ayant consulté opportunément le site de la Dirso un plan B s’avérait nécessaire, l’accès à l’Andorre nécessitant un détour par le tunnel. Au final, j’avais gardé sous la manche le Col de Port  et le pic de la Journalade, bien nous en a pris puisque nous avons trouvé tout ce qu’un skieur de randonnée espère quand il part le matin de bonne heure par ces temps de risque élevé sur le BRA.

L’accès au col sera chaotique sur la fin, le chasse-neige  nous arrêtera et  nous obligera à mettre les chaines à 300 m du col, qu’importe, il fait beau, on est seuls, le champ de neige vers le pic est vierge de toutes traces, ce sera une belle journée.

On s’équipera  rapidement,  c’est la découverte pour mes compagnons, la banane ne nous quittera pas de la journée, je prendrai la trace tranquillement pour atteindre par la crête, soufflée, le sommet vers 1662 m, je consulte la carte, évalue la pente Ouest, regarde vers la Journalade dont l’accès n’est pas satisfaisant, peu de neige, et déciderai finalement de descendre vers les cabanes du Courtal des Griets. Nous ne le regretterons pas, malgré le début peu enneigé, l’accumulation est suffisante puis intéressante dès que nous aborderons la combe, pour atteindre rapidement, 300 m plus bas, les cabanes pittoresques du secteur, ouvertes et bien entretenues. Il est 11 heures, nous repeauterons et entamerons la remontée vers le col à l’Est à 1568 m pour atteindre le Pic d’Estibat une nouvelle fois vers 11 h 45.

Ensuite pour trouver les meilleures conditions nous rejoindrons la lisière de la forêt de Candail et descendrons vers le col en longeant celle-ci, que du bonheur, personne, neige de cinéma en quantité suffisante pour tester nos « rockers » et arriverons au col où nous nous restaurerons sur la terrasse de l’auberge, en admirant le secteur peuplé maintenant de randonneurs et autres grands parents s’occupant de leurs petits-enfants.

On n’en restera pas là, on s’en fera une dernière pour la route, délestés des objets inutiles et 300 m plus haut, la dernière sera toute aussi merveilleuse, descendant plus bas que le port pour déflorer quelques pentes encore vierges.

Petit rafraichissement au col et nous rentrerons bienheureux d’avoir pu profiter de cette bien belle journée en Ariège, 1100 m de dénivelé, 350 à 400 m/h, suffisant pour bien en profiter pour une sortie Initié.

Ont participé : Emilie, Jean Luc et Thierry.

A encadré : Phil

photos : https://goo.gl/photos/fahRXapctPn8P1mL7