Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Le trail, une nouvelle activité au Caf de Toulouse

Les objectifs :

Parcourir la montagne autrement : léger, rapide, le trail, ou course à pieds en montagne, ou rando-course, permet de réaliser des  distances et des dénivelées plus importantes que la randonnée classique, dans le même laps de temps. La rapidité permet aussi, par exemple, de réaliser une course complète (sommet) sur une demi-journée, avant que les orages de l'après-midi ne se développent : pratique !
Le côté ludique de l'activité est l'une de ses caractéristiques essentielles :

 

Les difficultés :

Pas de doute, il faut être en forme pour pratiquer le trail ! Cependant, pas besoin d'être un avion ! Une vitesse de montée de 6-700 m/h, une capacité à descendre à 900 m/h sont cependant des minima pour pouvoir parler de trail. 

On ne court pas tout le temps en trail : dans les montées raides, une marche dynamique et rapide, avec une bonne poussée sur les bâtons, permet de progresser aussi vite.
Une bonne agilité, une bonne souplesse des chevilles sont aussi utiles, car on n'est pas toujours sur sentier balisé...
Une bonne hydratation et une bonne alimentation sont aussi indispensables pour tenir dans la durée et éviter les problèmes de crampes et de fatigue des tendons.

Le matériel :

Un mot d'ordre : la légèreté !
Les chaussures de trail sont des chaussure de jogging équipées d'une semelle d'usure plus crantée et d'un amorti en général supérieur.
Tenue légère : chaussettes de running (deux paires = pas d'ampoules), short d'athlétisme, corsaire ou collant long selon le temps + tee-shirt évacuant bien la transpiration sont la base.
sac de trail ultra-léger, mais attention, on est en montagne ! Avoir donc dans son sac un vêtement à manches longues, une surveste imper-respirante légère, un bonnet. On peut ajouter des manchons, des gants légers, une casquette, un surpantalon ultraléger.
crème solaire, mini-trousse à pharmacie, couverture de survie, lunettes de soleil
téléphone portable
Je conseille une paire de bâtons ultra-légers, pliables, bien utiles pour pousser à la montée, et pour amortir à la descente.

 

Le niveau des sorties :

Plus que la distance, on va considérer le dénivelé total positif, ainsi que la vitesse ascensionnelle moyenne, en mètres par heure :

Dénivelé positif : niveau 1 si inférieur à 1000 m, niveau 2 si compris entre 1000 et 1500 m, niveau 3 si compris entre 1500 et 2000 m, niveau 4 au-delà de 2000 m.

Vitesse ascensionnelle : V1 si < 800 m/h, V2 si compris entre 800 et 1000 m/h, V3 au-delà de 1000 m/h. Cette vitesse s'entend dans les parties bien montantes, à l'exclusion des faux plats, des fonds de vallons et des traversées en balcon... et hors pauses, car on a le droit de s'arrêter quelquefois, pour grignoter une barre, faire le plein d'eau, voire prendre des photos ou se baigner dans un lac ! 

 

 



---->Adhérez au Caf de Toulouse