Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Disparition de Jean Mesté

Nous avons la grande tristesse de vous faire part du décès de Jean Mesté, fidèle compagnon de route du Club alpin français de Toulouse.
 
Ci-dessous un texte de Xavier Basseras, vice Président du Club (et ancien président) :
 
Jean est arrivé dans les années 90 au club alpin français de Toulouse. 
Rapidement intéressé par les refuges il a participé à la construction du refuge du Portillon, qui a duré 4 années et inauguré en 1996. 
Puis, il est devenu l'infatigable « architecte du Caf de Toulouse » sur le chantier du refuge de Vénasque puis celui du Maupas restaurés et, en 2008, il a dirigé la restructuration complète du refuge d'Espingo inauguré en 2010.
Homme au grand cœur, amoureux du grand air, organisateur hors pair et très rigoureux il a su mobiliser professionnels et bénévoles et gardiens de refuge qui lui sont restés fidèles sur les chantiers les plus divers au cours des quelques 30 années passées pour les refuges. Il savait faire attendre dans la bonne humeur, parfois jusqu'à 3 jours les équipes bloquées par la météo jusqu'à l'arrivée de l'hélicoptère.
Son regret et aussi le nôtre est d'avoir accepté la responsabilité du refuge de Vénasque et d'avoir dû l'arrêter quelques jours après ...par manque de crédits...mais le projet finira par sortir.
 
Organisateur, il l'était aussi pour les activités du club. Nombreux ont profité de ses 18 treks insolites au Maroc, de ses sorties en ski de fond dans les Alpes ou le plateau de Beille en Ariège et en VTT sur les rives du canal.
 
Depuis ces dernières années, il nous manquait dans le paysage pyrénéen mais le lien avec la montagne et les cafistes de Toulouse ne s'est pas rompu. 
 
Jean, ton ascension vers les cieux sera sans doute la plus belle, pour retrouver celles et ceux qui t'ont quitté et nous ne t'oublierons pas.
 
Les obsèques de Jean Mesté auront lieu ce vendredi à partir de 8 h au crématorium de Cornebarrieu.
 
L’ensemble des membres du Comité directeur du club s’associe à Xavier et moi-même pour transmettre toute nos condoléances à sa famille.

Bruno Serraz
Président du Club alpin français de Toulouse