Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Collective Ski de rando Mont Né ( 2147m) Samedi 10 février 2018

Compte Rendu :      Collective Ski de rando Mont Né ( 2147m) Samedi 10 février 2018

 

Lieu :                        Vallée de Bareilles

 

Encadrants :            Jean-philippe Albressac, Gérard Gomez

 

Participants :           Martine.P ; Christian.S ; Marine.P ; Philippe.G ; Jean-François.M ; Lea.T 

                                  Simon.D ; Arnaud.S ; Hadrienne.G

Ce WE, organisée par le Racing Club de Belgrade, une compétition décalée a récompensé l'endurance d’athlètes qui n'ont pas froid aux yeux.

En effet, une trentaine de participants s'est réunie afin de parcourir 1.600 mètres, le long du Danube, pour une course loufoque… en sous-vêtements. Température extérieure… 5 degrés !

En vallée de Bareilles, l’atmosphère est tout autre. Elle s’affiche en pire, glaciale, tendance canadienne. A côté, cette bande d’hurluberlus joue dans une cour de récréation.

La neige est là, froide, en grande quantité. Plus de soixante au dernier sondage et risque 4 au compteur.

Aujourd'hui, ce n’est jamais qu’une sorte de métaphore de la vie : rien ne se déroule vraiment comme prévu. Nous nous adapterons.

Dès l’entame, le CAF d’Agen nous talonne. Eux aussi, ils ont flairé la bonne affaire. Ils profitent de notre tranchée jusqu’au Port de Pierrefitte à 1857m. Au passage, nous croisons Julien et sa mini collective qui s’en donne à « cœur joie ».

Les couleurs explosent avec l’arrivée du soleil…et du vent ! Les corniches monstrueuses du Mont Né prennent des formes féeriques. Les clôtures arborent leur tenue hivernale avec fierté. En fil rouge, nous les suivons pour la classique ventilation sommitale. Le ressenti de -15° annoncé n’est guère une utopie. Les doigts prennent une teinte blanchâtre et se cristallisent.

L’espace d’une demi-heure, pour nos premiers virages le long de la crête, le brouillard s’invite et incite à la prudence. Philippe ferme la marche et veille au grain. Passé le Port, la qualité de la « profonde » s’améliore grandement, au point qu’il s’avère indispensable de remonter…au risque d’une overdose.

15h, après 1450m de dénivelé, nous « traffolons  »une ultime fois cette pente, à deux pas de la lisière. Nos amis du jour en font de même en s’époumonant.

Comme d’habitude, la vallée a tenu toutes ses promesses. Aux dires des locaux, des canadiens seraient prêt à l’annexer.

Aujourd’hui, Point de Fousserette mais que de plaisir. Une journée comme nous en redemandons…

A bientôt,

Jean-phi

Les liens vers les albums photos :

Les miennes et celles de Martine:

https://photos.app.goo.gl/90SanBzwHruHBkiG2

Celles de Marine :

https://photos.app.goo.gl/rz5UPDTXvPJ4QQcF2

Celles de Philippe :

https://photos.app.goo.gl/btPpWu08Mc7KjUbz1

Celles d'Hadrienne:

https://photos.app.goo.gl/QI6whXZppY7yey4n1