Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

razzia sur la schnouf autour de Grau Roig

Après la journée anticyclonique et printanière du 11 mai au Néouvielle, voici la journée hivernale du 13 mai, qui suit la journée du 12 mai, qui a vu les Pyrénées recouvertes d'un blanc manteau jusque dans les vallées. Vous suivez ?

Pas facile de déterminer si la météo allait être favorable pour exploiter ce blanc filon.

Toutes les personnes consultées pour ce dimanche sont unanimes : "ça ne sera pas bon, il va faire mauvais, on ne va rien y voir, etc.." Toutes, sauf une : Yann, toujours en recherche d'un bon plan pour faire beaucoup de bon ski.

L'étude attentive des modèles météo nous fait penser qu'un créneau favorable se profile, mais où ? Nous choisissons de faire confiance aux prévisionnistes français et norvégiens. Certes, il nous faut nous lever très tôt, et c'est à 5h30, sur le parking, que nous choisissons la destination finale : Andorre, Grau Roig plus précisément.

la vallée de la Haute Ariège est enneigée jusquà moins de 1000 m d'altitude. Le long de la RN20, les arbres aux feuilles vert tendre ploient sous le poids de la neige. De nombreuses branches et arbres cassés encombrent la chaussée.. ça donne une idée des quantités de neige qui viennent de tomber en altitude !

Grau Roig : le temps est nuageux, il neigeote faiblement, mais la visibilité est bonne. Si la météo reste comme ça, on a eu raison de venir, on va pouvoir naviguer.. Après une première montée, la première descente en godilles est effectuée sur une piste à la pente régulière. Même si la visibilité n'est pas encore très bonne (plus ou moins jour blanc), c'est un régal, la neige est abondante et froide !

Le secteur au nord des pics del Cubil nous permet de nous éloigner des installations mécaniques, inertes depuis des semaines. Et la bonne surprise arrive après une énergique montée vers une brèche entre les pics Baix et Alt del Cubil : le soleil arrive, les nuages lui laissent une large place ! Désormais, nous allons profiter au maximum de ces conditions d'exception pour un 13 mai : descentes et montées vont s'enchaîner jusqu'en fin d'après-midi : combe en face nord de l'Alt del Cubil (avec une alerte avalanche..), col d'Enradort, remontée au col del Cubil, col du Montmalus..

Au final 6 montées, 6 descentes, 12 manips de peaux, 21,5 kms parcourus, et 1840 m de D+, qui en valent bien 1,5 fois plus en équivalent-effort, tant la trace était "physique".

Un véritable hold-up sur la poudre réussi en ce 13 mai 2018, Yann et moi avons eu raison d'y croire !

Bien sûr, vous pouvez penser que j'exagère, que j'en rajoute.. Je vous laisse juges, photos à l'appui :

https://photos.google.com/share/AF1QipNRjV72QA3YhA3KYCXmRiRT-_3u7GdnFlMIdgSdad3zWTkUWvGV029A4svNQLjArw?key=UTZZWXliR2VKXy1yQWRObGhJejFMVXp4OEdxNDln&hl=fr