Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

HandiCaf : Entre Chiens et gilets jaunes

HandiCaf  : Entre Chiens et gilets jaunes

Date : 24 et 25 novembre 2018

Responsable : Alexandra Genesty

Bénévoles : Martine, Mchel et François

Participants : Danvi, Benjamin, Julien L., Thomas, Nicolas B., Margot, Xavier, Antoine, vivian, Cécile et Yoann F.

Samedi

Serons nous bloqués par les gilets jaune ? Là est la question…

Hé bien non, quelques ralentissements et Youpi, les péages sont gratuits !

C’est au soleil que nous prenons le pique-nique dans le jardin du gîte avant d’aller retrouver Thierry et ses chiens sur la base nordique Sherpa.

Nous reconnaissons la plupart des chiens, mais certains sont de l’année et encore tout fou. Nous serons donc accompagnés par les plus vieux mais toujours aussi fougueux lorsqu’il s’agit de galoper et de ne pas écouter nos ordres...

Avant le départ, nous nous équipons de ceintures et équipons les chiens de harnais. Dernières consignes avec Thierry en chien pour mimer les situations. Un vrai spectacle.

Nous voila partis en trinôme sur les chemins du plateau de Mirelouron.

Tout cela paraît simple sur le papier, mais demandez à François qui au bout de 2 minutes a préféré faire la rando en vol plané derrière Yoann sur son hippocampe. Le but de cette activité est bien de se laisser mener pas le chien et non l’inverse. Dur à comprendre pour certain qui préférait balader le chien. A plat tout se passe bien mais en côte François et moi sommes obliger de prendre le relais pour que Yoann puissent rejoindre le groupe. Chutes, rigolades avec Margot et Antoine qui se retrouvent les fesses dans l’eau. Il faut aussi signaler que les chiens, comme certain d’entre nous que je ne citerais pas, ne trouvaient pas judicieux de contourner les flaques d’eau !

Nos compagnons à 4 pattes :

Shiva, Louna, Powo, Apy, Yoda, Yoko

C’est fourbus et après un goûter pris dans la cabane de Thierry nous rentrons pour une douche bien chaude méritée.

Dimanche

Après une nuit passer à renifler, tousser, se retourner et à avoir chaud et froid, c’est le temps du petit-dèj et de l’alarme incendie déclenchée par le grille pain.

La neige et la pluie au rendez-vous (comme les rhumes), nous préférons rester au gîte en attendant le pique-nique et notre retour sur Toulouse. Parties de baby-foot et de billard et de canapet endiablées remplissent la matinée.

A bientôt pour de nouvelles aventures