Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Vallibierna et Tempestades depuis Llauset

Réchauffement climatique oblige, il faut monter haut en ce moment pour trouver matière à enchainer des S. Il y a 3 semaines le versant Sud du massif de L' Aneto était encore bien chargé, je l'avais constaté lors d'un week end avec Nathalie ou nous étions monté au refuge flambant neuf du Cap de Llauset. Depuis il avait encore neigé, et surveillant la Webcam du refuge, je constatais qu'il avait "posé" quelques centimètres de plus. Un compte rendu de " Camp to camp" me conforte dans cette idée. Ce jeudi, il ne faut pas longtemps pour convaincre 3 "fadas" de ski de me suivre dans ce périple. Le but pour le samedi, la montée au refuge par un itinéraire au dessus du tunnel , basculer vers les estanys de anglios puis le col de Los ibones ou une montée au refuge par le tunnel, puis tenter le Vallibierna si le temps nous le permet. Pour le dimanche le Pic des Tempestades ( Pic des Tempêtes en Français) situé sur l'arête Salenque/Aneto réalisé avec Jean Philippe en Juin 96 sur 2 jours avec Bivouac au Pic des tempêtes justement ( Super aventure, super souvenir ..), j'ai mis une photo de notre bivouac à 3000 au Mois de Juin.

Le samedi, départ tôt, arrivé au Tunnel depuis le village d'Aneto, bonne surprise, nous pouvons nous garer sur le parking juste à l'entrée du Tunnel; mauvaise surprise , il faudra porter pour monter vers le col del Clot, il n'y a vraiment pas beaucoup de neige , nous choisissons la 2ème option envisagée jeudi et passons le tunnel par une ouverture creusé dans la neige qui recouvre presque la totalité de l'entrée, il fait beau le soleil nous surprend à la sortie, nous hatons le pas pour arriver au refuge le plus vite possible et profiter de ce créneau ( la météo annonçait des nuages et quelques flocons l'après midi). 11h, on se déclare au gardien, on mange et on part immédiatement. Seul 2 groupe de 2 personnes sont devant nous, bizarre, le refuge est complet ce soir, mais ou sont les Espagnols !!!

Nous arrivons au premier sommet du Vallibierna (3041m) en même temps que le 2ème groupe, les autres sont déjà descendu, petite collation, nous ne tenterons pas le pas du Caballo aujourd'hui pour rejoindre le sommet central, il y a trop de neige sur l'arête séparant les 2 sommets et je n'ai pas pris la corde. Il fait encore super beau, pas un nuage coté Espagnol, nous descendons avant l'autre groupe et bifurquons vers une combe repéré à la montée vierge de toute traçe...Régal...La suite dans une neige de printemps décaillé à souhait jusqu'au refuge. Yan , boulimique de ski remontera au col de Los Ibones puis reviendra , puis repartira...Nous l'attendrons avec quelques bières sur la terrasse du refuge encore au soleil.

Le soir, repas saucisses/légumes , puis saucisses, puis légumes, puis liqueur avec Martine et son groupe du CAF Toulouse qui était monté dans l'après midi.

Dimanche matin, il à neigé quelques flocons , il fait froid , il y a du vent, mais il fait beau, nous partons vers 7h30, pas la peine de se presser, la neige ne bougera pas aujourd'hui. Monté au col du vallibierna, puis au col de Los Sarnos. Quelques pas sur des rochers pour retrouver la crête qui nous conduira sous le Pic Russel et prendre pied sur le glacier du Russel, nous sommes seul, Mais y sont ou les Espagnols !!!, des minis Tempêtes bien nommées nous assaillerons durant toute la montée vers le pic éponyme. Il faut déchausser sur la pente finale, piolets crampons seront de sortie pour le sommet et rejoindre notre bivouac de 96. La vue depuis 3289m complètement dégagée embrasse une grande partie des Pyrénées à 360°, seul l'Aneto nous barre la vision vers les Maladettas, nous mangeons sous le sommet à l'abri du vent.

13h, il faut partir, La neige à 3000 n'a pas bougé et c'est encore un régal sur 300/400m, le reste avec le froid n'a pas décaillé et il faut chercher les partis non skiées par nos prédécesseurs pour ne pas subir les boulettes non fondus sous les skis, la descente du col de Los Sarnos est raide et il faut rester concentré pour ne pas chuter dans cette pente trafollé/glaçé, il faut ensuite encore remonter vers le Col de Vallibierna, encore 300m pour basculer vers le refuge.

Il est 16h, et 1800m dans les pattes, Yan ne remontera pas...Nous récupérons nos affaires, rechaussons les skis pour les derniers virages avant le lac de Llauset, 50m de vrais neige de printemps, enfin..

Au retour, arrêt obligatoire au Bar Urtau pour quelques Tapas bien nommés, 2 jours de grand soleil, 2 beaux sommets.

Merçi à mes coéquipiers "fadas", SK, Yan et Eric avec qui j'ai passé un super Week End.

Les Photos et films à l'appui içi: https://photos.app.goo.gl/pFgmwbMcj8CT8Tai6