Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Calanques - Escalade Gd Voies, 1-4 Nov 2012

Compte rendu - Calanques de Marseille - Escalade Grandes Voies (1-4 Nov 2012):

« 22, on est 22 ! » et « Vous êtes autonomes ou pas ?! » ceux sont les deux expressions qui sont revenues le plus souvent à l’occasion de la sortie escalade dans les Calanques de Marseille (1erau 4 Nov 2012) (selon ma propre étude statistique effectuée sur un échantillon non représentatif de joyeux grimpeurs cafistes toulousains ;-) ). Pas loin derrière, on trouve « C’est trop beau les Calanques ! » « Whaouuu … » « On peut se baigner tu crois ?! » « Il est comment ce secteur ? Pas trop patiné ? » « Qui fait quoi demain comme voie ? ».

22 , c’était une première pour notre « petit » contingent d’encadrants (Aurélie, Lorène, Philippe, Seb Sichi, Ludo et moi) alors forcément ça demande une certaine organisation et l’ambiance le soir ressemble à celle d’une colonie de vacances ... Mais le camping ainsi que le massif sont grands et la plupart des participants autonomes en escalade grande voie donc « ça devrait bien se passer » et ça s’est magnifiquement bien passé ! La preuve :

Certains partiront le jeudi matin depuis Toulouse et passeront leur première ½ journée en couennes au secteur « Lu D’Aï » (pas de vue sur la mer mais pas patiné). Ceux arrivés la veille se répartiront sur les voies ci-dessous au cours d’une magnifique première journée à l’ambiance automnale (frais le matin, températures idéale ensuite, superbes lumières, le soleil se couche tôt ce qui donne l’occasion de superbes photos et d’un retour à la frontale assuré …) :

  • « Sur les traces de Gaston » (grande classique qui mouille les chaussons !) ou « La mer profonde et bleue » + « l’Arête Ouest » à l’Essaïdon

  • « Traversée au fil de l’eau » (12 longueurs au ras de l’eau dans le 5sup max) ou « Rêve de Pierre » (avec notamment une longueur d’anthologie en 6b sur gouttes d’eau) à Castelvieil

Toutes extrêmement recommandables !

Deuxième jour annoncé grand beau aussi => tout le monde se lance dans les grandes voies.
Certains vont au secteur « Rumpe Cuou » à Sormiou (approche compliquée mais bcp de belles voies pas trop dures dans une belle ambiance Calanques).
D’autres au secteur Castelvieil depuis « En Vau » pour faire « Vide et Eau » ou le « Muet qui rit » (encore une approche compliquée mais les voies en valent vraiment le coup ! « Vide et eau » a enthousiasmé tous les grimpeurs).
Un autre groupe dans la belle « Traversée de la Commune » sous le socle de la Candelle depuis Luminy ! Superbe, très variée et bien équipée ! Pas assez de bras pour aller en haut de « Gutenberg » (dommage c’est magnifique !).
Enfin un groupe ira au secteur Canceou (depuis Morgiou) pour faire les trois voies de la face : « L’Aube » « le Levant » « La Mouiette ». Approche complexe là aussi mais une ambiance maritime et une verticalité incroyable, pour des voies de caractère (ouverte par Livanos en 47 pour « le Levant », années 70 pour les 2 autres… !).
Petit bonus fin de journée à faire dans le coin : une traversée en baskets soleil couchant avec plein de manip de rappels : « la traversée de la Voile » sur la falaise du même nom.

3ème jour samedi, la météo se gâte. Pas d’averses jusqu’à 16H mais c’est menaçant toute la journée. On arrive qd même à bien grimper mais les objectifs sont revus à la baisse (ça tombe bien, bcp ont moins la niaque après 2 jours intensifs) :

  • Couennes à Morgiou pour les uns,

  • « Rumpe Cuou » pour les autres,

  • « La mer profonde et bleue », tjs aussi belle malgré le vent,

  • « Armata Calanca », l’une des plus longues voies des Calanques qui sort au sommet de la Candelle (pas tout le monde avait revu ses objectifs à la baisse en fait !),

  • « Cap Canaille » avec « Bourreur de Rousse » et sa grimpe jouissive sur gros bacs + visite de la grotte du 14 Juillet (à voir ! mais uniquement accessible en rappel et avec une frontale !),

  • « Melody » (« superbe et facile » !) au secteur « Dièdre Guem ».

Dimanche s’annonce catastrophique niveau météo => tout le monde ou presque décide de rentrer sur Toulouse … Les qq courageux restés sur place pourront en fait grimper à la paroi des toits jusqu’à 16h le lendemain pendant que d’autres finiront leur we à Alti Toulouse ou à contempler les photos de soleil couchant.

Sébastien Prat

P.S :