Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

CR et photos du stage Glace ados CAF Toulouse et groupes espoirs à Guillestre 01-06 janvier 2013

QQ photos de ce stage à :

https://picasaweb.google.com/bibiaussonne/2013_01_StageGlaceGuillestreFFCAM01Au06Janvier2013#

 En complément du très littéraire CR de Marc, il y avait exactement 30personnes des pyrénées +3 parisiens + 3 Alsaciens (dont Alexia, groupe alpi espoir) pour ce 11 éme stage annuel de cascade de glace:

    - ecole aventure CAF Toulouse
    - Groupe espoir Alpi Midi Pyrénées
    - Groupe espoir Alpi Hautes Pyrénées
    - Ex futur groupe espoir Ile de France 

Bonnes conditions de glace pour nous les pyrénéens (moyennes pour les alpins) , beau temps (là avis identique pour tous !) ,

Repas moyens cette année,
Briefing du soir pour se répartir entre 3 et 4 groupes de plus en plus compliqués ..
Et surtout une bonne ambiance pour les nouveaux groupes sélectionnés fin décembre,

 Et de réels progrés pour tous les jeunes dont certains débutants ont fini par grimper en tête la variante de sortie du Y de gauche (3 +) sans pb à la fin du stage ..

Ont été parcourus à Ceillac les Y (grade 3), Sombrero (4+), Easy Rider goulotte de référence (3), toutes les lignes de Crévoux entre le 4 et grade 5, toutes les lignes de Cervières dont les lignes de Dry, qq lignes à Freissinières, 
sans oublier donc le site ecole d'Aiguille, et un dite de dry  aux Vignaux ..le dry étant une excellente école pour apprendre à poser ses pieds/crampons et piloets ..et non bourriner .. 

Prochain stage du 3 au 9 juillet, encore à Guillestre,

avec avant le déja troisiéme rassemblement de glace à Gavarnie les 23 et 24 février 2013.

 Bibi
CR de Marc:

 

 

CR de Marc Falga : Encore un compte-rendu de séjour jeune à Guillestre ! Et là je vous préviens tout de suite … je suis bavard donc le CR est long et c’est logique il y a tant à raconter.

Commençons par le début. Et ui encore une fois le caf de Toulouse a organisé le traditionnel stage cascade de glace ados dans les Alpes.

A cause du calendrier il a eu lieu juste après les agapes du réveillon du mercredi 1

er au dimanche 6 janvier ce qui a obligé les encadrants, toujours dévoués, à faire abstinence pour conduire les djeuns sans encombre à Guillestre. Pourvu que le calendrier soit plus favorable l’an prochain !

Quand on en est à rédiger le CR, c’est que l’on est rentré et que tout va bien … donc que peut on retenir de cet énième séjour ?

Comme dans tous séjours avec des ados nous avons eu les inénarrables du style :

« Bibi j’ai oublié mon baudrier » (arrivée à Guillestre bien sur sinon c’est pas marrant, souhaitons plein de courage à la maman et au papa célèbre encadrant au caf à Toulouse qui offrira à coup sur au fiston la liste d’affaires à emporter présente dans le programme pour ne plus être maudit !

Bien sûr la réponse du jefe ne peut être intégralement restituée …

Un autre (pas le même, je rassure les parents tout de suite) « Marc, t’aurais pas un bonnet, j’ai oublié ma flotte aussi » J1 à Aiguilles. Là j’ai eu envie de répondre « Tu veux pas un mars et cent balles aussi ? » mais bon le 1er jour …

Le même et le même jour : «mon pied droit tient pas bien, le crampon bouge pas mal » Ma réponse : « Blaireau commence par faire ton lacet tu vas perdre ta chaussure, peut être que ton crampon tiendra mieux ! » réponse du djeun « il fait que se défaire » Ma réponse « et ben t’as qu’à apprendre à les faire comme il faut ! T’as quel âge ? »

Là ça y est je sais pourquoi leur Bibi les appelle « BLAIREAUX » en souriant !

Encore merci à vous tous les jeunes car grâce à vous la vie n’est pas un long fleuve tranquille et on se marre !

Oui c’est une constante … on a encore bien rigolé !

Classiquement El jefe a fait le show pendant les BiBi’s briefing.

Mais cette année la concurrence était forte : tous ont rivalisé de tchatche et de bons mots ; quand la rime s’exprime y a pas de déprime.

Le trio parisien Grégory, Mathieu et Pierre a particulièrement mis le feu en paroles et en actes (Pierre un peu en retrait néanmoins durant 24H avec un teint jaune, remis il a fait parler la poudre.) D’ailleurs j’arrive toujours pas à comprendre que le Caf Ile de France ne finance pas un groupe espoir – ce truc là me fait pas rire - pour ces 3 loulous qui à eux 3 n’ont pas 60 ans mais sont dans le 7 et 8 en grimpe, un vécu et un potentiel délirant à leur âge en plus d’être infusé naturellement au Guronsan ! Fallait voir Mathieu escalader les ideaux de glace et de caillasse puis écarquiller les yeux en bas quand on lui disait « alors Mathieu c’était bien ?

Plus discret en paroles mais tout aussi présents dés qu’il fallait grimper les groupes Espoir Hautes-Pyrénées et Midi-Pyrénées ont assuré le show chacun dans son style bien entendu :

- Maxime Pucheux pêchu à tel point qu’il a fracassé la panne d’un piolet tout neuf,

- Théo tout en silence mais quelle machine,

- Florent toujours solide (super le coup d’accélérateur qu’on s’est mis dans le final du retour de Crévoux)

- Cyril, le grand blond avec les shoes colorés (suis jaloux) s’est lâché sur la fin du trip en paroles et en acte sur des dry qu’il a passé méga propre

- Etienne a eu un pépin avec un vol qui remet les pendules à l’heure bien que sans conséquences

C’est difficile de parler de tous mais quand même ce serait triste de ne pas faire un focus sur Alexia du groupe espoir de Strasbourg.

C’était son anniversaire mais ce fut sa fête également : toujours avec le sourire elle a répondu aux tacles choucrouteux de Mathias notamment (il n’a pas manqué de la soutenir néanmoins comme tous les autres en particulier lors de la folle journée de Crévoux où Alexia a fait le dry de sa « life » ).

Alors séjour de ta life Alexia ?

Encore des sourires avec le trio toulousain …

Gaëlle qui ne donne jamais l’impression de forcer, franchement Augustin ça craint de ne pas lui offrir les crabes !),

Loïse, « j’ai un peu peur mais j’y vais »,

Cassandre, débutante et qui a néanmoins grimpé à Freissinières avec les plus grands coaché par …

Coralie, tout en couleurs et sourires en plus d’être fédératrice et modératrice (franchement Julien t’as de la chance ! )

Des couleurs avec Thomas qui a fait honneur à ma salopette mauve et noire (que c’est triste d’avoir presque 44 ans et de ne plus rentrer dans les fringues de ses 20 ans ou presque.) Merci Thomas d’en avoir été un si digne héritier : la dernière matinée à Aiguille a été d’anthologie et trop courte, bref énorme le dry etc !
Encore des couleurs avec Pierre qui s’est illustré de différentes manières mais a assuré en grimpe à son rythme et avec ténacité, en moulinette ou en tête, sur des voies courtes ou longues (sacré zouave z’ont de la chance ses parents Hi Hi Hi …)

Des guest-stars avec Mathias et Julien qui ne sont plus des espoirs à ce stade car candidats aux sélections pour le groupe excellence en janvier (cool les mecs, cool, vous n’allez quand même pas jouer votre « life »). Message personnel : merci de m’avoir poussé dans le dry de Crévoux, voie de ma life, et prêté les « moniques » à Julien. Finally c’est dommage qu’on n’ait pas bu une bière après Cervières mais … on peut y retourner … on en cause Julien ? Ce n’est jamais trop tard !

En tout cas ces 2 là ont participé à fond à l’émulation et à la dynamique présente tout au long de cette petite semaine, ça c’est vraiment me semble t’il ce qui a caractérisé ce séjour.

Donc c’est encore un séjour réussi, retenons en synthèse (si si je vais être synthétique) :

Le mix « plusieurs groupes espoirs » et djeuns des écoles escalades / aventure source de dynamisme et d’émulation,

Des conditions pas si mauvaises que ça (Les Y, Easy rider, Sombre héros de Ceillac mis à sac / Crévoux et Cervières toujours des valeurs sures pour se défoncer et se mettre terreur / Aiguilles chouette école / Freissinières qui nous a entrouvert ses portes … flippantes ! Des températures humaines ça c’est cool !

Le mot dry : on a « drayé » un max … reflet de l’évolution de l’alpinisme et du réchauffement climatique

Pas de gros bobo (sauf un genoux à Bibi qui ne peut s’empêcher de faire le zouave), la plupart ont échappé aux épidémies, ouf !

La recette « grimpe fun / apprentissage des techniques et méthodes pour viser l’autonomie »

L’auberge des 4 vents qui a veillé cette année à notre ligne (un mois comme ça et je rentre dans la salopette de mes 20 ans), l’an prochain je leur défonce le frigo s’ils nous mettent à la diète ! (le prochain coup on aura des entrecôtes et des frites et des pâtes ... sinon on change de crémerie !)

Quelques chiffres : 36 personnes, près de 1500 kms fait, les voies je ne les ai pas comptées

Tout ça vaut bien de conclure sur une attention particulière pour le team d’encadrants (sans les djeuns pas de stage mais sans les bénévoles pas de stages pour les djeuns) et un focus sur /Philippe qui connait la route d’Aiguille par coeur

Dominique de la FFME, welcome hombre, on trippe pour les mêmes choses, le changement c’est maintenant !

Nicolas, cool cool this guy !

Eric, discret comme son team mais bien présent sur la ice et the rock. Dans son jardin le père Gérardin quand il a des cordes (chouette journée à Freissinières avec toi) !

Lio, entre nausée, loulous et louloutte, merci pour le gros coup de main entres autres à Aiguille the last day … sinon on aurait sacrément été à la bourre.

Et bien sûr El jefe et chef d’orchestre BiBi, « surinvesti » comme d’hab !

Enfin n’oublions pas l’assos « prêt loisirs » qui nous a fourni les 2 minibus, lesquels ont été capricieux juste au moment de rentrer : le blues