Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

CR WE canyon 17/18 août en Pyrénées atlantiques et hautes-pyrénées

Nous fûmes finalement 4 (Xavier, Fab, Michel et moi-même) ce WE de l’Assomption, organisé au dernier moment, à parcourir quelques canyons des Pyrénées Atlantiques et Hautes-Pyrénées.

Les dernières infos sur le secteur de la vallée d’Ossau ne nous permettaient guère d’envisager des canyons d’envergure comme le Bittet. Ce n’est que partie remise ; nous nous rabattîmes, après une halte à Laruns, sur la courte mais belle descente du Canceigt (v3a3III) terminant par de superbes stalagmites et autres draperies de calcschiste, enchainée par celle de Gourzy (v3a2III) plus technique et plus verticale.

Le tout sans navette, ce qui nous amena à nous coucher quand même de bonne heure au refuge CAF de Gourette, chez Martine, où la Leffe pression est toujours aussi réconfortante…

Dimanche, le départ fût matinal vers les gorges de Cassiès (v5a2III) en passant par les cols d’Aubisque et du Soulor. Une pointe de déception m’anima quand je vis la fameuse main courante à points intermédiaires installée en fixe que je me faisais une joie d’équiper ; il y aura malgré tout de quoi se régaler par la suite, ce canyon restant une superbe descente encaissée où la mise en place des rappels peut s’avérer très technique et sportif.

Nous sortîmes à l’heure, pour profiter de la pause déjeuner au zénith.

Un peu de route ensuite par le col de Spandelles pour changer de vallée et rejoindre les gorges de Luz bien abimées par les crues du début de l’été. Les engins de chantier s’attèlent à agrandir et sécuriser le lit de la rivière afin d’éviter de revivre une pareille catastrophe. Plus bas dans la vallée des gaves, Lourdes fût inondée 2 fois en peu de temps par la sortie inhabituelle du gave de Pau, dont la dernière crue fût si haute qu’elle inonda la grotte des apparitions, arrêtée comme par miracle au pied de la vierge Marie, qui ne souhaitait surement pas s’enrhumer…

Nous au contraire, risquant l’hyperthermie par une approche abrupte, descendîmes le ruisseau de Bernède (v4a2III) au maximum dans l’actif, recherchant la fraicheur de ces belles cascades arrosées et colorées par les suintements minéralisés.

Un beau final pour clore ce WE ensoleillé, riche de couleur et de fraicheur.

Nico