Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Un samedi de poudre

Seulement 3 sorties au programme ce jeudi, 2 en débutant et 1 en initié, quelques conciliabules en "off" pour une virée en Espagne ; la soirée inscription est animée et pour un samedi de vacances, j'arriverais à inscrire 14 participants pour une virée dans le fond de la vallée d'Aure, dont pas mal de têtes nouvelles.
Ce samedi, grand beau temps prévu, le départ est somme toute à 6 h 45 car le trajet est long et puis le solstice d'hiver nous offre le minimum de jour en cette saison ; un petit oubli dans le camion et, finalement, la course débutera vers 10 h de la station de Piau-Engaly. Quelques petits conseils et informations sur le lieu, le test du DVA en Réception puis Emission, les consignes de progression et nous voilà partis pour une lente remontée en fond de vallée dominés par le Campbieil et son arête de Lentilla au Nord et le Soum des Salettes à l'Ouest, objectif de la journée. Au bout de 20 mn, les choses sérieuses commencent par la première pente qui me permet de vérifier les aptitudes de chacun tant dans la conversion que dans la vitesse de progression ; le groupe est assez homogène, Micel Lagroue et philippe Soler ferment la marche avec un des skieurs un peu "juste" physiquement.
Une petite pause vers 11h15 avant de s'engager dans la pente menant au Port de Campbieil que nous atteindrons vers 12h30 pour décider de renoncer au sommet, la menant au sommet étant pente peu propice pour une progression dans de bonnes conditions d'une sortie Initié. 
La descente dans le vallon est magnifique, la neige poudreuse à souhait permet à chacun d'évoluer à son rythme, le côté Nord étant de meilleure qualité. S'en suit une pause repas rapide vers 2239 m, l'idée étant de remonter sur la face Nord Ouest de Pene Blanque pour profiter au maximum des conditions de neige ; la troupe se reconstitue, cette fois-ci je trace dans de la neige vierge, tout d'abord sur 20 cm puis progressivement plus la pente se redresse jusqu'à 40 à 50 cm ; 300 m sont avalés en effectuant nombre de conversions en neige profonde ; nous n'atteindrons pas l'objectif visé, les conditions de pente et de neige obliges. Nous dépeautons dans la pente et chacun, individuellement,  descend à tour de rôle pour se regrouper vers 2343 m puis nous regagnons l'itinéraire de montée non sans avoir tracé tous les vallons disponibles. Retour aux voitures vers 16h30 et pause bière au relais de Fabian. Arrivée à Toulouse vers 19h30.
Ont participé à l'encadrement Philippe Soler et Michel Lagroue.
à +
Phil 
les photos : https://plus.google.com/photos/117608936236823623345/albums/5960184915099913697?banner=pwa