Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Merci à Vincent pour le Compte rendu ci dessous


 

 

Départ de la station de Val Louron à 1450m. L’originalité est de démarrer planche au pied pour prendre le télésiège qui nous monte 600m plus haut. Du col on devine l’itinéraire en fond de vallon et le Pic de Sarrouyes que l’on laissera sur notre droite. Quel temps mes amis ! Et bien c’est déjà parti pour la première descente, une petite traversée qui nous mène 100m plus bas vers le début de la montée. Un long faux plat montant jusqu’au lac de Sarrouyes nous permet de nous échauffer avant d’attaquer le début des hostilités. Un joli mur de 250m de déniv environ nous met dans le vif du sujet. Une sous couche bien dure sur cette forte pente rend la progression peu évidente. Nos deux loulous à ski ont particulièrement des difficultés à effectuer leurs conversions sur ce type de terrain. C’est un peu éparpillés que l’on se rejoint tous au sommet de la difficulté du jour. En plein soleil maintenant c’est le bon moment pour un ravitaillement conséquent et récupérer ses mollets. C’est reparti sous cette météo superbe et la bonne humeur générale. On dépasse la cabane des bergers, c’est sur des pentes plus douces et variées que l’on atteint les lacs des miares toujours sur une petite couche de neige fraîche qui ne cache pas une sous couche bien dure. L’occasion en progressant de découvrir un très joli secteur, plusieurs pentes par ici donnent envie. Notre objectif à nous n’est plus très loin, on ne tarde pas à arriver au sommet à 2713m en longeant une belle crête direction SE. La vue est imprenable, la pente de l’autre côté est vertigineuse, qu’il est bon de savourer ces paysages sous ce soleil radieux. Même pas un brun de vent pour nous décoiffer. Allé cette fois on chausse pour une vraie descente, on enchaîne les combes et les reliefs originaux de ce lieu, au début espacés les uns des autres mais très vite tous ensemble. La neige se surf plutôt bien, en tout cas mieux que se que l’on pensait. Le temps de récupérer un loulou qui sieste à la cabane et on se rejoint tous en bas de la plus forte pente du jour qui s’est descendu finalement sans difficultés ou surprises dues à la qualité de la neige. Un pique nique joyeux au soleil accompagné de quelques digestifs bienvenues et c’est reparti. Le faux plat que l’on craignait devoir faire en parti à pied passe très bien tout en glissant jusqu’à la dernière petite remontée qui nous permet de rejoindre la station. Plusieurs profitent de quelques remonte pente pour se mettre un peu plus de virages dans les pattes avant de se rejoindre tous au bistrot.

Merci à Michel pour ce bel itinéraire de dernière minute et à toute la joyeuse troupe qui a rendu cette journée super agréable.

 

photos et vidéos