Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ce jeudi , sébastien et moi étions un peu dans l'inconnu, le bulletin météo tardant à arriver, nous avions pris la décision de ne sortir que le samedi. La destination, et bien on ne savait pas trop ! J'aurais bien aimé le secteur de l'Arbizon et Montfaucon mais la quantité tombée cette semaine ne présageait rien de bon. Conversation téléphonique l'après-midi pour le Val d'Aran et le Tuc deth Port de Vielha, bingo !

Le soir aux inscriptions, 8 personnes finalement opteront pour notre sortie mais le matin du samedi 2 renonceront, dommage car la journée sera radieuse, il est vrai que le vent était, sur la plaine toulousaine, assez reboutant.

Départ 6 h 45, direction le Val d'Aran, et à la sortie de l'autoroute, Sébastien et moi avons le même regard vers le Cagire agréablement enneigé pour cette saison, pourquoi pas ? On prend Nancy à Saint Béat et remontons vers le Col de Menté pour faire le point, bien nous en a pris, départ skis aux pieds du col pour une petite descente et remontée vers la cabane de Larreix ; nous apercevons déjà des skieurs descendant du sommet dès 10 h, la pente Est est bien enneigée, les premières éclaircies de la journée permettent l'optimisme. Nous remontons vers le col entre Pique Poque et Cagire à un rythme qui nous autorisera quelques variantes intéressantes, le sommet du Cagire est atteint vers 11 h. Petit regard vers le Nord et oh ! se découvre à nos pieds une belle pente versant Nord que nous pensons bien agréable à skier. Ce sera le plan C, retour vers le col et nous basculons ensuite pour quelques virages sur cette pente de 350 m environ de dénivelé ; nous repeautons pour la 1° fois pour remonter non vers le col mais vers le sommet du Pique Poque à 1898 m, ensuite descente vers la cabane de Larreix pour enfin nous restaurer. Cette descente sera assez laborieuse, au début neige très lourde, les températures printanières ayant fait le nécessaire, peu de cohésion, le sol n'est pas loin, quelques rochers abîmeront nos semelles.

13 h 30 ! Il est temps de reprendre la route vers le col de l'Escalette pour près de  400 m de plus afin de basculer vers la cabane éponyme, la pente est soutenue sur la fin mais très stable, le groupe avance bien, le soleil est au rendez-vous et le vent (quel vent ? nous ne l'avons pas ressenti de toute la journée, sauf un peu au Pique Poque) est inexistant. Le retour vers le col sera rapide, nous croiserons des raquetteurs, randonneurs bien chargés qui passeront le we à la cabane, une petite bière au gîte restaurant du col pour un retour vers 17 h à Toulouse.

Que demander de plus ? Une sortie de 1300 m de dénivelé, un temps radieux, un groupe sympathique et un retour tôt à Toulouse.

Ont participé : Nancy, Carinne, Charlotte, Marie-Loï, Nicolas et Christophe.

Encadrants : Sébastien et Phil

Les photos : https://plus.google.com/photos/117608936236823623345/albums/5996512566160229153