Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

HANCDICAF : Les skis aux pieds

Date : 10 et 11 janvier 2015

Responsable : Alexandra Genesty

Bénévoles : Babeth, Damien, Michel, Suzanne, Marie Laurence et Philippe

Participants : Simon, Benjamin, Camille, Louise, Yohan H., Antoine, Julien, Jérémie, Yoann F., Nicolas W., Margot, Anastassia, Emma et Margot

 

Samedi :

C’est au petit jour que toute la troupe se retrouve sur le parking de Ramonville.

Pour cette première de l’année nous allons tester notre forme olympique sur les pistes d’Ascou Pailhères.

C’est après la pose pt-dèj et boulangerie d’Ax que nous arrivons enfin à 10h sur les pistes sous un super soleil.

Tous équipés nous formons les groupe de niveaux avec :

    - Les « Dieux des pistes » (au dire de …. je ne dénonce jamais) avec Camille, Emma, Jérémie, Julien, Simon,             Vivian et Louise accompagnés par Babeth, Damien et Marie-Laurence

    - Les skieurs avec Nicolas et Benjamin avec Alex et Suzanne

    - Les débutants avec Yohan H., Antoine, Margot et Anastassia avec Suzanne et Alex

    - Le dual avec Yoann F. avec comme pilote Michel et Philippe

 

Les premiers à partir sont les « Dieux des pistes ». Départ pour le haut de la station sur la piste bleu pour tout le groupe, on reprend ses marques doucement. Vivian a plus de mal mais Damien sur son snow est là pour le rassurer suivi de Michel croisé au hasard qui le guidera au bâton jusqu’en bas.

Dans un effet de style, Louise décide de défier les lois de la gravité en roulé-boulé-même pas peur- avant de reprendre une position verticale sur ses skis. Dans le même temps un bolide descend les pistes, nous serons plus bas qu’il s’agissait de Julien en pleine échappée belle.

Simon quand à lui, à fait sa première descente sur son snow avant de reprendre ses skis.

Yoann, toujours sur son dual enchaîne à un rythme d’enfer les descentes. C’est l’éclate complète !

 

Pendant ce temps, les skieurs et les débutant ne reste pas sans rien faire. Entre roulé-boulé et collisions, les descentes et remontées sur le tapis s’enchaînent.

A chacun sa technique pour rejoindre le bas du tapis. Sur les fesses, les skis en l’air, sur le ventre, mais toujours la même technique pour se relever : SUZAAAAAAAAANNE, ALEXXXXXXXX !

Pour Benjamin et Nicolas W. pas de soucis, mais point de virages. Le parcours le plus court et toujours le plus droit…

Trop d’émotion, c’est l’heure du pique-nique au soleil

 

L’après-midi se déroule elle aussi au rythme des descentes et de la fatigue de chacun. Le premier à dire stop est Vivian, suivi de Yoann F. qui laisse sa place dans le dual à Anastassia, Yohan H. et Babeth.

Benjamin et Nico W. se lancent sur la piste avec un tire fesses et une pente de fou !

La journée de ski se termine à 17h fatigué mais heureux d’aller sous une douche bien chaude (enfin, là je parle pour Babeth et moi !).

 

Pour arroser notre premier week-end de l’année, nous nous regroupons devant un apéritif cidré. C’est pas que, mais les efforts ça creuse alors à la bouffe !

C’est les estomacs bien remplis que nous allons nous coucher. Chut, il est 22h, y a plus un bruit, nous allons pouvoir nous coucher.

On toc à la porte, Biiiiiip (comme plus haut, on ne dénonce pas) pleure, elle à mal. Avec Damien on se relève pour aller voir…. Verdict ? Amputation pour crampe au mollet. Massage  et retour au lit, mais pour combien de temps ? Toute la nuit….

 

Dimanche :

Après une nuit bien méritée, nous nous retrouvons à 8h3à devant note ptit-dèj avant de retourner luger. Le temps est médiocre, le haut des pistes est pris dans le brouillard et sur le bas des pistes c’est une pluie verglaçante qui s’abat sur nous. Nous prenons donc la décision pour le groupe. Simon, Emma (très bons skieurs) accompagnée de Babeth partirons skier sur le haut du domaine ainsi que Benjamin et nico W. sur les pistes débutant en bas de station accompagnés par Marie-Laurence . Pour les autres c’est luge  avec Damien et Alex et tour en dual pour Antoine, Julien et Jérémie avec Philippe et Michel.

 

A 11h30 nous sommes tous trempés jusqu’aux os. Il est temps de rendre le matériel et de se mettre au chaud.

Nous prenons la route après le repas pris sur le gîte.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures

 

Alex