Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ayant changé d'objectif suite à une impossibilité de réserver un gîte dans la vallée d'Aure ( tous les Gîtes > à 15 personnes complets..), initialement prévu pour notre sortie à Jean Phi et moi. Je me rabat sur le haut Couserans du fait de la météo un peu plus propice ce samedi vers l'Est.

Jean Phi étant Out suite à une chute à ski ( côte félée), nous profiterons quand même de ces conseils avisés pour les proportions des ingrédients des pâtes à la carbo, incontournable accompagnement du punch de nos sorties.

Philippe Soler se porte volontaire pour co-encadrer les 14 personnes de cette sortie.

Samedi, rassemblement à Jules Julien, route, café, parking à Lasserre. On chausse à la voiture, il fait beau.

Monté tranquille, le groupe suit, pas beaucoup de débutant finalement. Comme prévu par météo france, le ciel commence à se couvrir vers 14h, nous sommes du coté de l'étang de Pra Matau, si nous nous arrêtons pour manger, nous ne repartirons pas c'est sûr..Je continue, tout le monde au Port d'Aula 2260m, il neige un peu, surtout du brouillard, du vent, avalons vite quelque chose, jour blanc..

Dommage , la descente se fera, se fera..Quelques bribes de virages par çi par là.

Par contre dès le col de Pause et jusqu'a la route, tout le monde se lâche, plus de brouillard, plus de vent, bonne neige, chacun y va de sa traçe.

Arrêt au supermarché, pour faire les courses communes, pâtes, lardons, oignons, crême fraiche, gruyère, oeufs, quelques trucs d'apéro et hop direction le Gîte Aux Songes du valier à Seix, très bon accueil du responsable, explications, la cheminée ronronne déjà, vous laisserez l'argent sur la table...Confiance...

Allez, douche, apéro, on sort les punchs et on attaque, pendant ce temps, à tour de rôle, préparation dans la grande cuisine, oignons, Lardons, on laisse bouillir l'eau.

La cérémonie peut commencer, les dieux n'ont qu'a bien se tenir. Patrice arrive avec une bouteille venu d'un autre monde, mélange de Ti-Punch/Punch, mes lèvres brulées par le froid s'en souvienne..Mais quel goût...

Partage des Punch dans une grande gamelle ( ça ne vaut pas celle de Paulo..), incantations aux dieux de la poudre, nous finirons la gamelle, comme d'hab..

Les 2 kilos de pâtes, eux ne pourront se finir, mais ce n'est pas faute de goût, merci Eric.

Le lendemain, dimanche, direction St Girons, Castillon, St Larry et parking de la vallée du Rouech.

Encore une fois, on chausse aux voitures, départ, il fait beau et ça le restera toute la journée.

Malheureusement, le vent ayant pas mal soufflé, le Pic de Paumaude en a pris plein son épaule, et c'est dégarnie jusqu'a la tête.

C'est en montant dans le vallon que je repère du coté ouest, une face nous amenant au col de Lourech beaucoup mieux enneigé, malgré la pluie et le froid de la nuit ayant laissé une fine couche un peu plus dure en surface, la neige est resté poudreuse en dessous.

Arrivé au col, magnifique vue sur le Valier, Seigneur des lieux.

J'incite tout le monde à la prudence, il n'y pas vraiment de sous couche, et les branches des rhododendrons savent être sournois parfois.

Nous reprenons le chemin inverse, mais cette fois çi, fixations bloqué, en mode descente. Après une petite traversée, nous rejoignons la pente convoitée parsemée de quelques arbres et là encore tout le monde se lâche, finalement, la neige n'était pas si mauvaise que ça...

Retour aux voitures vers 16h, joli coin, il faudra y revenir quand la neige sera basse (1000m), à garder en mémoire..

Merci à Philippe pour l'encadrement, à Patrice aussi pour le Dimanche, et aux participants pour leur bonne humeur et leur sourires tout du long: Véro ( qui vient de Bordeaux..); Eric, Michèle, Anna, Régis, Agathe, Grigory (avec un I ?); Mathieu, Estelle, Florent, Re-Mathieu, Hélène, Béatrice, Michel et ses 3 pôtes venu nous rejoindre.

Gérard

Les Photos: https://plus.google.com/115454687804159223972/posts/iP7LXSBxRqx?pid=6108413032346067218&oid=115454687804159223972