Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Mont Fourcat Par Croquie (ski)- 7 Mars 2015

Participants : Annick,Cyril,Vincent,Hélène,Barthelemy,Gilles,Francois,Dominique, Isabelle, Cyril, Bernard

 

11 participants au départ 6h30 samedi pour une course « débutants » au Mont Fourcat par Croquié. Grand beau temps et chaleur au départ à 1040m . Nous craignions jeudi soir d’avoir besoin d’équipements pour monter à Croquie. En fait il n’y a pas un gramme de neige jusque vers 1200m sur ce versant sud-est ensoleillé. Départ à 8h25 donc pour 160m de portage. Ensuite la piste en forêt permet de chausser mais les bois environnants sont complètement secs. Ce n’est que vers 1350m et l’approche de la sortie du bois que l’enneigement devient plus régulier avec une dizaine de centimètres de neige tombée mercredi et qui n’a pas encore fondu. Plusieurs arrêts pour soigner les débuts d’ampoules, cela laisse aussi le temps de faire connaissance et papoter.

A l’orée du bois,  nous sortons en pleine lumière pour remonter la large pente qui nous mène à un petit Orry (1572m). La neige humidifiée a bien regelé cette nuit et est dure, sans excès. De là nous suivons la crête jusqu’au Pic de la Lauzate en recherchant  les zones les plus enneigées. Je vois arriver un skieur portant une seconde paire de skis avec chaussures , puis son copain qui descend lui en baskets : ils sont bien heureux de trouver mon tournevis pour revisser une fixation et finir la descente à ski. A méditer sur le matériel à mettre dans le sac à dos…  Jolies corniches côté Est de la Lauzate ainsi que côté Sud de la crête du Fourcat. Nous remontons cette dernière dépassant le refuge (1870m) pour atteindre le sommet du Fourcat (2001m) 11h45 .

Belle pause bronzette au sommet qui par ce temps est un superbe belvédère sur le massif. Nous sommes loin d’être seuls avec plusieurs groupes venant de Croquie ou des monts d’Olmes en skis ou en raquettes. La petite heure passée en haut permet à la neige de ramollir suffisamment pour une descente typique en « neige de printemps » dans le bon timing. Un peu dure au sommet, la neige devient rapidement agréable et tout le monde enchaine les virages sans difficultés sur cette large crête. Il nous faut quand même éviter les groupes montant (bonjour Serge !) et les clôtures, plus dangereuses qu’il n’y parait. Nous en franchirons finalement une pour profiter au maximum de la neige, ce qui sera fatal à un bâton ne résistant pas au poids de son propriétaire. La descente du pré sous l’Orry offre plus de place pour nos derniers enchainements de virage. Ensuite nous descendons dans le bois relativement clairsemé au départ en longeant le chemin que nous devrons vite rejoindre, le bois devenant inskiable (certains ont néanmoins essayé pour bien s’en convaincre…) . Il ne reste plus qu’à suivre la piste jusqu’un peu en dessous du Traucadou sur une neige devant bien collante et finir par un petit portage. 14h30 et 1050m de dénivellée : le ‘parking’ est plus que complet , on se croirait presque déjà à Jules Julien. Il y a même un van de jeunes qui cherche à atteindre  le « refuge » par la route ! Pour nous un dernier arrêt au bar de Mercus pour nous réhydrater et retour sur Toulouse.

Merci à tous les participants !

 

Bernard

 

NB : Je crée un dossier photos sur le site , vous pouvez y mettre les vôtres, je n’en ai pas pris  hier.