Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La piste du refuge de Lavassar étant bloquée (d'après un ouvrier espagnol vu à Saravilla), il fallut se rabattre sur une course adaptée à la météo vespérale orageuse du 29 mai : ce sera le pic des Vétérans, ballade accessible à tout randonneur. Bonne surprise : au départ de Biados, la cabanne d'Anes Cruzes est accessible et vide, ce qui permit de laisser passer 2 des 3 orages de la soirée (mais il y a aussi un petit abri un peu plus bas, potable pour 1 personne). Montée le lendemain matin au pic des Vétérans sans histoire par le col noir, bien que la neige soit encore très présente à partir du col de Gistain, et, dans ces conditions de regel, parfois complètement pourrie. La descente par le vallon du torrent de Milhars se fait bien (cf. D'un 3000 à l'autre). Quelques photos sur le site, dans un ciel de traîne lourdement chargé au petit matin mais s'éclaircissant ensuite.