Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Ce jeudi au club, cela ne se bouscule pas pour les inscriptions à la sortie Caroux, les prévisions de grosses chaleurs, orages prévus, une pause dans les activités pour les adhérents ? Bref nous serons 8 mais sans Grigory, l'initiateur de la sortie, mal au dos récurent, pour aller tâter du TA entre AD et D Sup. 8 c'est bien, cela fait 4 cordées et interchangeables avec ça ; Ivanne et Tobias en autonomie, Marie-Loï et Pierre, couple plein de maitrise, Jeff en guest star et Stéphane, puis Jean-Pierre et moi pour le 1° jour.

Après un départ matinal que certains auront contesté puis finalement approuvé au vu des chaleurs dans la Petite Suisse, nous arriverons au camping vers 9 h 00 pour installer les tentes, ensuite départ du parking vers la 1° voie de la journée, Jeff, Stéphane, Tobias et Ivanne dans Durandal de l'Arête Nord à la Tour Carrée d'Aval (D Sup) et Mari-Loï, Pierre, Jean Pierre et moi dans le Rocher Marre (AD Sup). Ce sont des voies au Nord qui nous auront permis d'être abrités du soleil une bonne partie de l'ascension,, notamment pour le Rocher Marre.

En ce qui concerne les premiers, je ne ferai aucune description de la course  si ce n'est que les 5 longueurs seulement leur auront permis de pouvoir sortir assez vite, de se rafraîchir dans le torrent et d'enchaîner la voie de l'Horloger à la Tête de Braque (V) pour nous retouver vers 19h30 au camping.

Pour nous, 6 longueurs dans le Rocher Marre dont 3 intéressantes que je ferai en tête dans la matinée, un plomb d'inattention (rocher humide) au départ du dièdre du passage du "cheval rouge" me rappelant à la raison, puis la Petite Suisse (D  Inf) dont la première partie me posera quelques problèmes pour m'apercevoir que le départ était 10 m plus loin sur le sentier, pourquoi faire simple quand ....., ensuite nous préfèrerons prendre une voie plus directe des 2 dernières longueurs, Marie-Loï et Pierre ouvrant la voie, la chaleur et le soleil nous entamant bien le physique. Un rappel de 40 m plus tard, nous descendrons le sentier des Gardes pour enfin rejoindre les Gorges et le camping de Tarassac au bout duquel la rivière rafraîchissante nous accueillera.

Une soirée conviviale à partir de grillades et d'aliments réparateurs, agrémentés de blanc et rouge du cru pour enfin mériter un repos salvateur. 

Pour la 2de journée, on refera les cordées permettant à Ivanne, Tobias, Stéphane et Jean Pierre d'évoluer en autonomie dans la Voie du Fou (D Sup TD Inf), et Pierre, Marie Loï, Jeff et moi dans la Desmaison (D Sup, TD Inf) sur la même Tour Carrée d'Aval, 10 m plus bas.

La Desmaison, 5 longueurs superbes, dont le fameux Dièdre, dans lequel nous évoluerons, Jeff en tête, somme toute assez rapidement pour en sortir vers 12h30 et effectuer la descente vers les Gorges après 2 rappels, dont un avec la corde dans un arbre. Puis pour attendre les 2 autres cordées nous irons nous restaurer et rafraîchir dans le grand bief au bas du gouffre du cerisier, non sans avoir scruté l'avancement, plutôt lent, de nos camarades depuis le sentier.

L'orage menaçant, nous entamerons la descente vers le parking et au passage du Rocher Vergues, nous regarderons la sortie de la 1° cordée et la fin de la voie pour la seconde, étant rassuré nous les attendrons à la buvette du parking en essuyant un bel orage bien pluvieux.

Rangement du matériel, échanges sur les évolutions et impressions de l'escalade et enfin nous rentrerons vers Toulouse atteint vers 19h30.

Ont participé : Ivanne, Tobias, Stéphane et Jean Pierre

Ont encadré ; Marie Loï, Pierre, Jeff et PhilFeix

Quelques photos de la 1° journée et les itinéraires : https://drive.google.com/drive/folders/0B8ZcapyG86TUfkM4ZElXOGt5UW1zbm5NNXVIVEdLTGcwYldvWUFjMVBSQnpTLVpQN1lGMTA