A l’origine, on a essayé d’aller dans les calanques mais les mobilhomes en plein hiver et quand on est nombreux, c’est pas top. Alors Tai c’est attelé à refaire le séjour dans le grand gîte à Opoul.

L’année précédente, ils étaient 12, eh bien cette année, on a doublé.

La gestion du couchage était juste, une première nuit dans une yourte valait pour une personne une belle émotion en voulant soulager un besoin en pleine nuit, une rencontre avec une truie de 300kg. Quand on est accroupi avec une frontale, c’est impressionnant.

Les jours avant le réveillon sont passés très vite, constitution des groupes pour la journée d’escalade au soleil, en bermuda, torse nu pour certains, plusieurs sites visités, belles voies pour tous les goûts.

A cela une équipe de 9 personnes se font une escapade de ski de rando au dessus de Formiguères bien réussie aussi.

Le propriétaire du gite nous concocte de bons repas le soir, civet de sanglier, pizza végétarienne aux légumes du jardin, tout local.

Puis vient le réveillon, tout le monde met la main à la patte, les achats, la cuisine, repas collectif de fête pour un prix modique. Le champagne coule à flot, on joue en attendant minuit. Mais que font les escaladeurs de l’extrême ?... les tractions sur la grande poutre de la salle.

Je pense que ce séjour restera mémorable, un super cadre champêtre, internet n’y arrive pas, une superbe météo, une super ambiance, des supers encadrants, merci Tai. Mais chut, n‘en parlez pas trop.