Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

HandiCaf  : Voyage au centre de la terre

Date : 08 et 09 décembre 2018

Responsable : Alexandra Genesty

Bénévoles : Lola, Philippe

Participants : Benjamin, Julien L., Thomas, Margot, Julien T., Fabien, Nicolas F.

Samedi

Serons nous bloqués par les gilets jaune ? Là est la question…

Hé bien non, quelques ralentissements et Youpi, les péages sont gratuits !

Après un petit déj pris sous les arbres des thermes d’Ornolac nous voilà parti pour une petite rando à la suite du GPS de Philippe. Enfin quand je dis que nous suivons le GPS je devrais dire que Philippe tente de suivre car en vrai c’est ronces, piquants et hors sentier. Comme d’hab me direz-vous….

C’est après une course après le soleil plus rapide que nous que nous pique-niquons à l’ombre, dans le froid, le vent…. C’est pas crédible ?

Nicolas notre guide nous rejoint pour le café. Déguisement de pied en cape et hop c’est parti pour une ascension vertigineuse de … 10 min

L’entrée de la grotte, les dernières recommandations et … Il fait noir comme dans un four ici !

Nous commençons notre aventure souterraine debout mais bien vite nous nous retrouvons à genoux puis sur les fesses pour finir à plat ventre à nous trémousser comme des vers de terre à l’étroit dans une boite de sardine (vous voyez l’image, si non allez voir les photos qui sont assez explicites).

Tour à tour chacun nous ouvre la voie à travers salles, chatières et cul de sac.

Le clou de cette aventure est atteint quand suffisamment confiants nous nous orientons dans ce dédale sans nos lumières. Une expérience sensorielle à faire de toute urgence pour comprendre de quoi nous vous parlons.

C’est en suivant les courants d’air que nous arrivons à la sortie. Oh surprise nous ne sommes pas entrés par là, faut faire demi-tour… Pas de volontaire, nous prendrons donc le chemin pour revenir aux voitures dans le jour déclinant.

Il est 22h06, les couloirs sont vides, mais où sont-ils passés ? Nous n’irons pas vérifier dans les lits. Les nôtres sont libres et c’est le principal… Enfin quand je dis que les nôtres sont libres je parle surtout de celui de Philippe dans la chambre des gars car pour celui de Lola et le mien Margot y a pris ses dispositions !

Dimanche

Branle-bas de combat à 7h. Nous sommes attendus à Saurat à 9h. Vous avez le temps me direz-vous, bah non, nous connaissons vos enfants….

C’est après un petit-déjeuné que certains qualifies de royal que nous retrouvons Nicolas. De nouveau déguisés, nous nous engageons dans la grotte par une petite chatière. Encore une grotte ? Et oui mais bien différente de celle d’hier. Déjà y a de l’eau, des chauves-souris, les concrétions ne sont pas les mêmes. La marche se fait tantôt debout, tantôt accroupis et tantôt… Ousp un trou (je ne divulguerais pas le mon de la personne qui y est tombée, mais elle à encore mal au genoux et à plein d’autre endroits) !

Les salles se succèdent sans se ressembler, là un bruit de rivière qui vient de …. en haut, non en bas, à droite, à gauche…

Après avoir bien marché et escaladé nous trouvons enfin la rivière que nous descendons les pieds dans l’eau et les fesses aussi. A chaque intersection chacun y va de son avis quant-à la direction. Thomas est formel, y a de la lumière par là. Julien T. ne semble pas convaincu et tente un autre boyau en suivant l’eau. Ne pouvant pas se liquéfier pour passe par la petite faille, il fait demi-tour pour nous rejoindre.

Fin de cette aventure avec le soleil qui nous accueil devant le grotte.

A bientôt pour de nouvelles aventures