Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

CR surf de rando Soum des Castet 10 fevrier 2013

Au vue des conditions « exceptionnelles » du moment mon choix se porte sur le Hisset de Hount blanque dans la vallée de Campan. Comme le décrit le topo de F.Cabot un départ depuis le hameau de la Galade, au fond de la vallée, parait réalisable quand la limite d’enneigement descend au plus bas.

On se retrouve à 9, ce dimanche 10 Février, à 725m d’altitude, raquettes au pied et surf sur le dos, au départ de la route bien fréquentée de la vallée menant à la Mongie. On attend quelques minutes que les chasseurs finissent d’abattre un sanglier qui avait choisit, lui aussi de passer la nuit au plus prêt des habitations avant de partir bartasser à travers bois, granges et clôtures.

Notre itinéraire de montée suit un vague chemin d’été montant au lieu dit le Cluc, rapidement à l’écart de l’agitation, nous cheminons tant bien que mal à travers les granges en lizières de forêt dans une neige profonde est bien collante. C’est beau, sauvage, physique mais la descente semble compliqué de ce coté. On atteint la route de Peyras au point coté 1102m, là où normalement le départ classique de rando devrait commencer. A mon petit désespoir la route vient d’être fraichement déneigée et un skieur s’équipe en se demandant bien d’où nous pouvons sortir…

Le massif s’ouvre devant nous sous de belles éclaircies et nous nous régalons à deviner dans quelle combe nous allons descendre. Ici la neige est bien plus fraiche mais aussi plus travaillé par le vent. Nous progressons donc rapidement sur cette neige durcie en direction de la croix de Peyras plantée sur la croupe menant aux différents points hauts du secteur.

Le dénivelé accumulé commence à se ressentir chez certains participants. Malgré une croupe pelée nous commençons à peiner  pour rejoindre le soum de Castet à 1591m. Il est 13h et grand temps de se poser pour manger et c’est sous un petit soleil voilé, sans vent, face au pic du midi que nous profitons de ce moment de répit.

Nous chaussons au col à 1578m pour commencer une excellente descente dans la face Nord. C’est peu raide mais ca glisse super bien et la multitude de bosses et arbustes rend cette descente particulièrement ludique. Nous en profitons un maximum en prenant la meilleure pente rejoignant la route forestière de Peyras au niveau des granges de Hougarousse. Après quelques passages techniques de talus et clôtures nous rejoignons cette piste entièrement déneigée qui nous obligera à déchausser pour rejoindre notre point de repère pour la deuxième partie de la descente (point coté 1102m). Après concertation nous marchons encore un peu sur la route pour rejoindre le point coté 1068m d’où, sur la carte, nous espérons trouver des pentes plus ouvertes que celle parcourue à la montée.

Notre choix se révélera bien judicieux. Malgré un gros nombre de clôtures à passer à l’aide de différents moyens et styles nous arrivons à rejoindre les voiture stationnées sur l’arrêt de bus de la Galade. Nous glissons sur une neige certes collante mais encore exploitable en surf .

 Nous rejoindrons le bar de Bagnère de Bigorre vers 15h30 sous les premières goutes ce qui achèvera notre satisfaction d’avoir bien profité des conditions météo et nivologique du moment.

Cette itinéraire original et osé ne présentait pas de danger particulier jusqu’au soum de Castet mais nous avons bien observé qu’il en saurait une tout autre histoire si l’on avait décidé de prolonger notre ascension vers le Hisset de Hount blanque. En effet à part l’itinéraire par la croupe pelée, les faces sous ce sommet et sous le col Daban, qui sont plus raides, étaient bien plaquées et surmontées d’énormes corniches. Un local nous ayant confirmé que chaque année une plaque s’y détachait, attention aujourd’hui rien n’est encore parti…

Au plaisir de partager d’aussi bons moments en montagne sur les prochaines sorties…

Gregory Caujamin