Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

CR stage escalade jeunes CAF Toulouse, Ariège, 20 au 23 avril 2013

CR de ce niéme stage en ariège ..avec des habitués, et qq nouveaux découvrant la grimpe en falaise, la vie en collectivité, et les menus  inoubliables de ces stages ..pates, purée, pates . 
A noter la présence samedi soir du groupe espoir alpi midi pyrénées, venu faire un peu d'artif, et jouer les gros bras devant les jeunes ..
 Pour les photos ....
    Photos de bibi sur : http://picasaweb.google.com/bibiaussonne/
    à
 Celle de Robert sur :
 et Celles de Patrick :
 
Le compte Rendu des jeunes, non censuré, bien que ....sur certains passages ....Mais  bon, on ne vas pas contrarier une si belle littérature .  

Compte Rendu des jeunes 
Le samedi 20:

           Commençons cette agréable journée sur le parking Jules Julien, escortés par nos animateurs préférés, nous nous dirigeons vers le petit village des Cabanes.

            Et pour bien commencer ce stage, quelques-uns (que nous ne nommerons pas) arrivent en retard, d’autres (ou toujours les mêmes) oublient leur matériel. Le voyage se fait en toute sécurité sans ceintures à l’arrière du van.

            Arrivés sur place un grand, long et répétitif debriefing pour certains,  et distribution du matériel (y compris des draps de dessous jetables sur lesquels on peut marcher en basket pourries) présentés par BIBI.

            Enfin, et à la grande joie de tous, nous partons grimper à Calames : division des groupes.

            La dream team part aux murettes et…..y souffre. Après un court détour (dû à notre guide bien-aimé) nous nous attaquons enfin à la paroi. Echauffement tranquille dans les 6a, puis vols à répétitions dans le 6b avec atterissage forcé dans les buissons pour les blondes.

            Pour le 2ème groupe direction initiation, on y apprend la manip’ de la moulinette et on tente des rappels (on arrive quand même jusqu’au sol sans trop de dommages !!)

            Enfin, dans le 3ème groupe où on se partage une polaire pour deux, c’est à Abracadaplat (et la grotte) qu’on tape dans les 6b en moul’ et les plus faciles en tête.

De retour  au gite on profite des douches avant un petit cours de country ou un atelier nœuds.

Menu gastronomique à base de pâtes bolo’ et accompagnées d’un trochon brûlé, le tout préparé avec soin.

            Pour finir, film culte : GOOD MORNING ENGLAND!

Bilan de la journée : Un cul qui saigne, des doigts qui souffrent (déjà) mais une première journée positive, le reste s’annonce très prometteur.

 Par :  Gaëlle, Cassandre et Barbara.

 Le dimanche 21

             Ce matin, réveil brutal pour certains par l’équipe Espoir qui était arrivée la veille et est partie aux aurores bien avant nous. Après un petit dejeuner qui dévasta les réserves du groupe, nous partons en deux groupes : un pour Calames et l’autre pour Roche Ronde.

            La dream team  toujours guidée par le « guide » de la veille, a encore fait un gros détour par les chemins sinueux et les pierriers glissants, pour finalement arriver au pied du Pilier des Cathares. Commence alors une ascension engagée avec des points espacés de 4m au minimum, et parfois 10 (quand on a de la chance) qui se termine au sommet par un jeu de petites voitures dans le paysage (aposé par un géant, évidemment). Quel super guide !!

            Pour beaucoup, aujourd’hui fut le jour de leur première grande voie, dans Prélude pour certains, et dans Pour Lubelline pour d’autres (ceux-ci ont bien fait les saucissons dans la dernière longueur d’ailleurs)

            A la fin tout le monde s’est retrouvé au secteur des grottes pour admirer Bibi dans sa 6c patinée avec des prises inutiles recouvertes de pof qu’il a sortie sans prendre aucun vol ! En effet, les bonnes étaient invisibles : merci les pros d’escalade qui grimpent du 8a et s’entrainent dedans !

            Du côté de la Roche Ronde, c’est grande voie avec descente escarpée puis rappel ou couenne relativement facile.

            Le soir la dream team se fait attendre pour fêter les 17 ans d’une grimpeuse chanceuse (On avait même des gâteaux et des briquets pour faire office de bougies !) A la fin du repas , certains repartent chez eux après un super week end (ils vont faire des activitées diverses avariées qui vont du kayak de mer au stage de maths pour les moins chanceuses ).

 Par : Margot, Adèle, Anouck et Emma

 Le lundi 22

            Ce matin, réveil dans le calme et la sérénitude, avec un petit dej peu copieux étant donné que les reserves avaient été écoulées la veille. Après ce petit dej, nous partâmes pour la salle d’Auzat étant donné que les températures climatiques étaient peu élevées malgrès cette belle journée ensoleillée.

            Durant cette matinée nous avons tous grimpés en tête, avec des cotations pour le moins étranges avec un magnifique 6A+++ et une belle citation de notre cher coach BIBI :  « mon tee-shirt pue tellement que ça me gène, je ne peux pas grimper alors que je suis déjà au tacket dans une 6B !!! ». Nous avons aussi pu réviser la manip’ de la réchape.

            Après avoir grimpé en salle et avoir usé nos mains sur de la résine, nous partâmes pique-niquer sur les abords du ruisseau d’Auzat. A la suite d’un délicieux repas de sandwich au jambon beurre nous sommes allés nous trempouiller les pieds dans cette rivière qui était gelée. Pendant ce temps les monos sont allés boire un café dans un bar.

            Après une courte marche d’approche pour accéder à la falaise d’Auzat, nous profitons du soleil en lézardant sur des voies plutôt faciles. Quelqu’un résume son après-midi en disant « je suis écorché de partout, j’ai laissé mon ADN sur tout ce caillou ».

            Nous sommes ensuite rentrés au gite, en faisant auparavant un arrêt au supermarché du coin pour acheter le repas du soir (dont de bons gateaux pour fêter l’anniversaire d’Antoine ! C’est le grand retour des bougies-briquets…). Dans la soirée, le programme du lendemain est annoncé, au grand déséspoir de certains qui en sont fatigués d’avance.

 Par : Aurélie, Alexandre et Pierre

 Dernier jour .par bibi :

Mardi 23 ..

Direction Calames pour Robert et Philippe qui vont enchainer avec les débutants les 2 longueurs de Petit Nicolas et descente en rappel ..

Estelle et 4 jeunes feront 2 longueurs dans Pour Lubelline, puis redescente cause embouteillage devant . 

Pour bibi et Brigitte du groupe espoir (restée pour co encadrer), direction le Quié d’Urs, pour faire Rien à Cirer, 5L, TD, 6b, 150 M .

Les élus (ou punis ?) sont Pierre, Alex, Cassandre et Rémi . Tous feront une longueur en tête .bravo à eux car l’escalae au Quié d’Urs est exigeante ..

Redescente en rappels dans la voie, ce qui reste toujours un exercice difficile .