Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Collective ski de rando Mont Né-Pic du Lion en traversée


Compte Rendu :      Ski de rando du WE 8 et 9 Février 2014

 

Lieu :                        

Samedi 8 :             trajet et soirée au gite de Portet de Luchon

Dimanche 9:          Mont Né(2147m) et Pic du Lion(2102m) en traversée

 

Encadrants :         Jean-philippe Albressac, Gérard Gomez

 

Participants :        Sylvie, Michèle, Julie, Aurélie, Thierry, Didier, William, Pierre, Paul, Eric 

 

 

Petra, Qumaira, Ruth et maintenant Stéphanie, de biens jolis prénoms féminins donnés aux dépressions associées aux vents tempétueux qui déferlent sur nos contrées. Il parait que, moyennant finance, l'institut de météorologie allemand permet d'acheter le nom des futures tempêtes. Nous sommes prêts à faire des économies pour cet hiver.

Mais où est passé l’anticyclone des Açores ?

Je crois l’avoir reconnu sur une image satellite. Aux dernières nouvelles, il se ballade tranquillement sur l'Atlantique Sud. Cette année, il n'a pas l'air de vouloir débuter ses vacances en Europe !

En attendant, ces courants d’airs perturbent sérieusement notre activité avec des bourrasques un poil dynamiques…La sortie initialement prévue au pic du midi est remise «  aux calendes grecques » tant les conditions de la semaine furent exécrables.

Nous prenons encore la direction du Luchonnais avec une prévision plutôt optimiste pour dimanche.

La traditionnelle petite soirée amène également un léger vent de folie. Surtout lorsque Eric, comédien de son état, entame quelques tirades shakespeariennes de sa nouvelle pièce de théâtre. En entreprenant verbalement Colette, l’une des quatre randonneuses ariégeoises en villégiature, par : « tu vas voir, cela va bien se passer… »il faut dire qu’il est le seul à cohabiter dans le dortoir des miss, le ton est donné.

Le lendemain matin, une fine couche de poudreuse ponctue le paysage. Eric est au mieux de sa forme. Nous n’en serons pas plus…

Paul nous a rejoint à Bourg d'Oueil pour une grosse séance de progression avec couteaux. Le Port de Pierrefite se profile, les distances de sécurité s'invitent sous la crête de Téchouère en raison de l'imposante corniche.

Bien nous en a pris d'avoir porté notre choix sur ce coin. Miss météo de Canal n’a plus qu’à aller se rhabiller. La pluie et le regel permettent au Mont Né d' afficher sa carapace de neige verglacé des mauvais jours. La chute de neige prévue ces jours derniers, a du finir sur Bordeaux, poussée par les rafales.

Puisque le vallon de Cardouet ne veux pas nous accueillir avec sa peuf, nous préférons le vibro-massage des cuisses sur Pierrefite. Au lieu de virer vers le fond de vallée et de se caler dans le canapé en regardant France-Italie, nous continuons vers le Pic du Lion.

Pas sitôt passé la Hourque de La Fousserette, la tempête nous secoue comme des pruniers avec des pointes à plus de 70km/h. Le climat himalayen tape à la porte. Il est à deux doigts de l'enfoncer et c'est avec difficulté, crampons aux pieds, que nous atteindrons notre 8000 Luchonnais...n'est ce pas Sylvie!Evidemment, la collation se promène au fond du sac sans que nous puissions l'aborder.

Sous le Col du Lion, nous finissons par mettre les skis pour une descente sur neige dure et damée. Il est grand temps que les dieux de la poudre nous entendent...

Merci à tous pour l'ambiance, à Thierry et Aurélie, nos cuistos spécialistes Carbonara et à Paul, nous ayant donné un bon coup de main en "serre file".

A bientot pour de meilleures conditions.

Jean-phi

 

Les photos:
https://picasaweb.google.com/106292017025271735782/CollectiveSkiDeRandoMontNe2147mPicDuLion2102mWEDu8Et9Fevrier2014?authuser=0&authkey=Gv1sRgCIe__reb3crmgAE&feat=directlink