Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

Tuc de Vaciver - 20 décembre 2014

Participants: Annick, Sophie, Guillaume, Nicolas, Hugo, Bernard

 

9 personnes inscrites ce jeudi pour une sortie vers le Val d’Aran  où la neige et la météo sont attendues plus favorables ce samedi. Après 3 désistements nous partirons à 6 et sommes à 9h30 au départ du parking des Orris à 1860m : la neige est bien là, la température assez douce et le temps nuageux mais sec, pas mal !

 

Nous attaquons la remontée du vallon du Vaciver où quelques grimpettes feront rapidement tomber les vestes et perfectionner la recherche d’adhérence sur les peaux. Sur ce versant Ouest, la neige est bien portante, humidifiée, avec parfois une couche sèche sans cohésion enfouie, attention.  Nous atteignons sans difficultés les lacs du Rosari où quelques skieurs sont déjà visibles. Longeant les lacs nous prenons un itinéraire sur par l’épaule au dessus des lacs et rejoignons la combe d’accès au col. Les nombreuses conversions entre les rochers  sur neige assez  dure ont bien aguerri  nos « débutants » et une petite pause pansements sous le vent aussi… Nous mettons les couteaux par prudence pour la fin et atteignons le col (2550m). Il est déjà 14h15, le sommet est dans le brouillard  et je juge plus prudent d’en rester là pour cette première sortie de la saison.

 

J’attaque les premiers virages de la descente … et me retrouve deux fois par terre sans rien comprendre. En fait mes fixations de skis tous neufs ne sont absolument pas serrées ! Après 3 tours de vis, cela va beaucoup mieux. Le début de descente se fait sur neige dure et visibilité faible. Puis une traversée nous ramène sur la voie de descente envisagée sous eleTuc de Saumet. Je déclare la pause déjeuner , déchausse et.. . vois un ski du groupe qui part vivre sa vie tout seul dans la montagne … Heureusement nous le retrouverons un peu plus  bas et tout le monde ayant rechaussé nous décidons de descendre déjeuner plus loin. La suite se corse , car nous sommes trop à l’ouest de la trace prévue, dans des systèmes de barres et de petits couloirs que j’ai déjà fréquenté , mais en meilleures conditions d’enneigement et pas avec un groupe débutant (mea culpa , j’aurais du faire remonter tout le monde) . Nous arriverons à descendre en cherchant l’itinéraire le plus accessible mais qui consistera en beaucoup de dérapage au milieu des éboulis et peu de ski. En tirant un peu Est nous finissons pas retrouver une zone plus skiable et nous rejoignons le vallon principal. Chapeau aux débutants du groupe qui m’ont suivi dans le calme et la bonne humeur, ils se sont largement qualifiés pour des courses plus dures !

 

Second arrêt déjeuner, calme cette fois ci. Nous ne nous éternisons pas , il est tard et le froid gagne. La descente du vallon est un plaisir après nos émotions et un petit faux plat remonté, une dernière descente et nous rejoignons nos voitures à 17h30, bien seules sur le parking de la station désertée. Les frontales resterons dans le sac pour cette fois et nous laissons la montagne à la neige qui tombe doucement cette fin d’après midi.

 

Merci à tous les participants !

 

Bernard Charlot