Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

HandiCaf :

Quad-VTT et VTT sur les bords de la rigole de la Montagne Noire

 

 

Date : 10 novembre 2012

Responsable : Alexandra GENESTY

Bénévoles : Anne-Marie, Damien, Michel et Philippe

Participants : Yoann F, Margot, Camille, Linkay, Louise, Nicolas W, Benjamin, Jérôme, Cécile, Benoît, Antoine, Anastassia, Yann, Marjorie, Vivian



Mercredi, Météo France nous annonce du mauvais temps samedi. Hugues (le professionnel) est ok pour dimanche. Qu’à cela ne tienne, nous reportons la sortie à dimanche, je suis en congés c’est une chance, j’appelle tout le monde pour annoncer ce changement.

Vendredi matin, Michel qui lui aussi est encore en vacances, regarde la météo et ….. C’est la cata, météo France a retourné sa veste. Nous contactons Hugues qui est toujours libre samedi !

Le rendez-vous est fixé à 8h au Grand Rond pour un départ à 8h30. Cette fois-ci pas de bus, mais du co-voiturage. Nous quittons donc Toulouse à 5 voitures et une remorque remplie de nos vélos.

Après quelques petits détours, nous arrivons à bon port sous le lac du Lampy. Hugues nous y attend avec les quad-vtt et la remorque pour Yoann.  A cheval sur nos engins, nous longeons la rigole, chacun à son rythme. Louise, Camille, Benjamin, Margot devant, toujours à fond (sauf dans les côtes !). Linekay, Antoine et Anastassia, ne sont pas très loin derrière. Benoît reste avec Michel qui, pour sa part, est avec Yoann dans la carriole, Yann et Marjorie, sont plus que tranquilles, mais avancent avec Anne-Marie. Reste Vivian qui lui est avec Philippe.

Je vous entends d’ici, il manque des bénévoles, et Hugues le professionnel, mais que font-ils ? Eh bien, nous roulons et roulons et roulons entres les différents groupes qui par moment sont distants de plus de 10 minutes. Nous pédalons donc à fond dans la boue, les flaques que je voie plus comme étang quand je chute dedans. En bref nous n’étions pas au café !

Au bout d’une heure trente de pédalage nous trouvons un endroit humide pour poser nos fesses et attaquer nos sandwichs.  Ce n’est pas tout ça, mais nous sommes des sportifs et comme dit Yoan, « faut y aller ». Nous enfourchons donc nos montures et « roule ma poule ». La fatigue se fait sentir c’est certain, nous décidons donc de faire demi-tour.

Des courses s’organisent, la tricherie est au rendez-vous !

Nous nous retrouvons tous sur le parking pour un bon goûter. Pour le moment nous n’avons eu que du ciel bleu, mais nous sentons bien que ça tourne, il fait froid et ça devient humide. Nous attrapons la pluie à Saissac et ne la quitterons plus jusqu’à Toulouse. 

A bientôt pour de nouvelles aventures

Alex