Logo du site

Webcam - Pic du midi

Webcam pic du midi

CR collective ski de rando Cap de Closès et Tuc de Salana WE du 15 et 16 décembre 2012

Compte Rendu : Ski de rando du WE 15 et 16 Décembre 2012
Lieu : Cap de Closes(2416m) et Tuc de Salana(2483m)

 Samedi 15 : Cap de Closès
Dimanche 16: Tuc de Salana

 Encadrants : Gérard G, Jean-philippe A.

 Participants : Clotilde, Pierre-Emmanuel, Jérôme, Eric, Philippe.F, Marie

Philippe.C, Vincent, Rémy, Véronique, Michèle, Jean-François

Serge, Christian

 

La foule se presse dans les Grands Magasins en cette période festive. Les victuailles débordent des étals, prêtes à en découdre avec nos râteliers. Les esprits s’échauffent tant la cohue est dense, contribuant indirectement aux chutes de pluie relevées à haute altitude sur nos massifs ces derniers jours.

Point de« collé/serré » entre pare-chocs à l’approche de la station de Baqueira en cette heure d’ouverture et ce, malgré un enneigement conséquent. La crise financière touche de plein fouet l’Espagne et l’affiche du jour se traduit par la désertion du domaine.

Le brouillard commandé sur les coups de dix heures offre la perspective pour Clotilde et PEC de mettre en application les conseils avisés de Philippe et Jean sur l’orientation. La tache s’avère ardue de part l’utilisation d’une carte ibérique, qui plus est à l’échelle 1/50 000e. Ils s’en sortiront « haut la main »

Mais auparavant, personne... ne déroge à la séance pelletage en terrain miné, à la recherche d’Arvas, sortie « débutant » oblige. L’exercice reste toujours bénéfique, surtout pour le maniement des quelques appareils analogiques restants.

Le groupe se scinde en deux. Jeff ,en chef de course, file vers le Parros avec trois autres skieurs tandis que notre couple de jeunes donne le « la » sur notre groupe. La neige croustille sous les semelles.

Vers treize heures, l’accueil sommital par « les piedshautlaids » de Grenade n’était point prévu. Leurs téléphones arborent fièrement zéro balises. Une perte de conscience agrémentée d’une hypothermie nous oblige à prévenir les secours. En demi-heure, l’affaire est entendue avec la dépose bien au chaud, à l’hôpital de Vielha, de la blessée qui s'en sortira sans séquelles.

Bizarrement, un tertre d'une longueur d'environ 2 mètres est taillé en contrebas de la cime. Serions nous en présence d'un préparatif quelconque en vue de la soi-disant fin de monde dans six jours?

La conclusion de l'enquête sera donné par les Grenadais au détour d'un verre de muscat: il s'agit d'une table façonnée par les pisteurs pour des déposes hélico avec agapes au sommet...

La descente où chacun exprime tant bien que mal son style sera vite remisée aux oubliettes. Il semblerait que seuls les "Blacks Crows" apprécient ce genre de poudre...

En soirée, comme à l'accoutumée, le punch et le "bol shrek" font leur retour pour cette nouvelle saison hivernale. Nous souhaitons un bon anniversaire à Philippe et un toast est levé aux skis de Jeff, invités pour l'occasion en tête de gondole.

Le lever vers 5h30 du matin laisse entrevoir la fin de la sortie "débutant" avec en guise de plat de consistance, les 1300m de dénivelé du Tuc de Salana. En effet, la piste au départ de Salardu est fermée par une barrière car le propriétaire du restaurant situé au dessus du barrage ne veut plus assumer les coûts faramineux du dégagement par le chasse neige. Cela rallonge d'une bonne heure, l'itinéraire. Marie en subira les frais...dommage!

Au niveau de la Borda de Lacreu, nous abordons le vallon menant au plateau de Salana.Le soleil effleure un tantinet la Plétiu sur notre droite, laissant entrevoir le versant austère du Montardo et son lac de Saslosès. Au niveau inférieur, les Estanys de Ribéréta sont du même acabit, tout aussi peu engageants.

Une courte traversée versant Ouest, en bonne neige, nous dépose sous le Tuc. Point besoin de crampons pour la crête Sud, les skis nous mènent directement au cairn sommital. Il est midi. Il était temps car, en raison d'un petit déjeuner frugal, l'ombre de l'hypoglycémie planait autour de nos têtes.

Mais, déjà, la tourmente se dessine en fond du cirque de Colomers. Des nuages lenticulaires enveloppent les pointes environnantes, laissant pressentir la retraite vers le fond de vallée assez rapidement.

Notre équipe, étant plutôt du genre "initié", nous prenons l'option retour coté Sud puis Est avec une grosse séance d'initiation en terrain particulièrement chaotique. Au final, les conversions avals sont parfaitement maîtrisées même pour Rémy, un instant dubitatif devant l'ampleur des dégâts. Toute la partie haute jusqu'à la lisière de la forêt valait vraiment son pesant de cacahouètes. Ce n'était pas du grand ski...malgré quelques beaux virages, mais l'ambiance des traversées avec recherche d'itinéraire pimentera agréablement notre balade journalière.

Une dernière difficulté, en l'occurrence la visite des fonds sous-marins du ruisseau d'Aiguamog sans les palmes, nous ramène aux Bains de Trédos. Il ne reste plus qu'à foncer au parking sur une piste bétonnée par le passage des motos-neige.

Nous retrouvons Philippe et Marie pour la pause traditionnelle "tapas" au café d'Arties puis, nous rejoignons Jules Julien assez tôt en début de soirée. Pour Véro, c'est une toute autre histoire car elle doit regagner son lieu d'habitation qu'est Bordeaux dans la foulée.

Comme d'hab, merci à tous pour votre gaitée tout en vous souhaitant de très bonnes fêtes.

Jean-phi
le lien vers l'album:

 

https://picasaweb.google.com/jp.albressac/CollectiveSkiDeRandoCapDeClosesEtTucDeLaSalanaLe15Et16Decembre2012?authuser=0&authkey=Gv1sRgCOyr6Jqi6ruC9QE&feat=directlink