Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Bonjour,

 

Voici le CR de la sortie au Roc de Mariailles de fin juin. William, Jordi, Isa et Aurélie sont de la partie pour un we sur mesure, entre « initiation grandes voies et rappels » pour William et « (presque) initiation TA » pour Jordi. Pour ce faire, direction les contre forts du Canigou, terrain de jeu quasiment sans fin où l’on trouve du bon caillou et une grande variété de voies !

 

Samedi : Voie des secouristes au Petit Yosémite (topo ici)

Départ matinal de Toulouse pour se retrouver au Col de Jou et aller se garer au Randé. Tout le monde est frais encore un peu dans le cirage, mais les sourires sont au rendez-vous ! L’approche, raide au début puis légèrement ariégeoise pour rejoindre le pied de la voie finira par nous réveiller. Ça tombe bien car le tout premier pas, sur des plats, est le plus dur de la voie je trouve… On patiente tout de même une demi-heure au pied de la voie pour laisser une cordée nous ayant devancé prendre de l’avance. Les papotages vont déjà bon train !

William et Jordi m’accompagnent sur ma cordée, suivis de près par la cordée féminine & pipelette Isa-Aurélie. Ils peuvent ainsi profiter aux relais de la présence d’Isa et/ou Aurélie (les pauvres…) et ainsi deviser sur les 3M (Mecs, Mode et Montagne) nœuds, les techniques de progression à double, le tirage et j’en passe. William découvre ainsi la grande voie, sourire aux lèvres, et Jordi randonne.

Les longueurs s’enchaînent bien, le caillou est excellent, l’équipement bon, mais s’aère franchement dans L4 et L5. Au final, une jolie voie, mais rien d'exceptionnel. Le dièdre de L2 est intéressant et la plus belle longueur est la dernière avec une très joli dièdre ocre couché. Rien de difficile, mais de jolis mouvements en Dülfer, peu athlétiques (pour un fois).

Tout le monde s’est fait plaisir mais certains restent sur leur faim… alors Jordi va nous poser la moul dans un couenne en 6b au pied de la voie. Tour à tour, chacun ira profiter soit des paires, soit de la moul, soit de l’ombre pour une petite sieste ou encore du Cady pour se rafraichir les pieds. Retour tranquille aux voitures puis on va bivouaquer sur le parking du refuge de Mariailles. Atelier relais avant le dîner afin de réviser les triangulations sur 2 points, sur 3 points, les relais TA, les orientations, etc. En résumé : bricoler oui, mais bricoler selon les règles ! Nuit fraiche qui laissera des petits yeux à certains… (NB : bivouac = duvet nécessaire )

MSFR0  MSFR1

 

Dimanche : voie MSFR au Pilier de l’ENSA (topo ici)  

La légende dit « Montagne, Sexe, Fromage et Rock'n'roll ! »…
mais « Mode, SexFriends, Fissures et Rigolades » nous a semblé beaucoup plus adapté à l’ambiance du we. Pour aujourd’hui, les friends et coinceurs sont de sortie. Avec 3 pitons dans la voie, on ne va pas être dérangés par les protections à demeure ! On change les cordées afin que Jordi et puisse grimper en tête. Il fera dans corde commune avec Isa.

Ce matin, il fait frais et l’approche « bartasse ariégeoise *** » ne nous laissera pas chaud suffisamment longtemps… la première longueur, de 50m et en 5+, superbe bien qu’un peu moussue au départ, ne rechauffera que le premier grimpeur, alors que ses 5 compagnons se refroidissent au pied de la voie : vilain grimpeur ! (mea culpa) Puis tout le monde pose les mains sur le caillou, se réchauffe et on avance. La suite est nettement plus cool mais toujours joli, avec un petit pas de dalle plus dur (6a, bien protégé) dans L4.

R5, au pied du dernier ressaut sera témoin d’un grande discussion philosophique sur la notion de « SexFriends » et de « PCR » (non, ce n’est pas le Petit Chaperon Rouge, du tout…). Certain(e)s ne connaissaient pas l’accronyme, tout en le connaissant. Va comprendre ! Bref, sommet, sourires, pique nique au soleil et en route pour les rappels. Le premier d’ailleurs pour William, alors pour ne pas faire les choses à moitié, en route pour un rappel en fil d’araignée (contre-assuré qd même) !! La constitution du second relais de rappel (arbuste + béquet foireux initialement) nous permettra de réviser grandeur nature la constitution d’un relais sûr à partir d’un bout de cordelette à laisser. Passage à gue du Cady rafraichissant avant une bonne suée pour remonter au refuge de Mariailles. Une belle et longue journée et voilà venu l’heure tant attendue du goûter : la Savane, la Quatre quart et le Nutella ont pris très cher !!!

A propos, lors de ce we, William et Jordi ont validé haut la main le module « 3M » (Meufs, Mode et Montagne). En même temps, il y avait des formatrices de haut vol dans le groupe…

MSFR3  MSFR4

           

Un we bien sympa sur le caillou !
Crédit photo : William et Jordi
Bonne grimpe
Arnaud