Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Sortie couloir de Font Negra 2788m Porté Puymorens

 

Au départ de Jules Julien un peu avant 6h00, on était 9 surfeurs de niveau autonome. Après deux heures de route on se gare juste un peu avant la douane vers 1900 m le ciel est dégagé une belle journée s'annonce avec une température au compteur de la voiture à-6°C, et ça ne se réchauffera pas dans la journée malgré le beau temps.

On s'équipe ce qui prend un certain temps (dont moi) et comme nous le fait remarqué Denis (il a raison) on est de niveau autonome on aurait du être prêt en 5 minute car il faisait -6°C quand on s'est garé. Pour ma part, j'ai les bâtons gelés et je vais resté en mode papi toute la journée (je pense que mes bâtons était humide depuis le week-end dernier et je ne les avais pas fait séchés correctement (1ère leçon de la journée). Bref, cela ne change rien, on démarre la rando vers 8h45 tout le monde marche sur la croupe nord est du pédrons d'un bon pas raquette et split pour d'autre. Durant les pauses Denis nous consulte régulièrement, car l'objectif est devant nous tous le long de l'approche, sur les conditions , si l'objectif est impressionnant ou pas sur le choix du couloir au niveau nivologie. La neige qui est tombée est légère et reste froide même au cours la journée et dessous elle est verglacé. On observe le couloir « central » , sur le haut on pense que ce sera verglacé et sans poudreuse, le couloir de font negra de droite quand à lui à une belle corniche. Arrivée, au pied du couloir on chausse les crampons et on remonte les 300 m de couloir à 40° voir 45° dans une neige très irrégulière un coup poudreuse et un coup verglacé et plaqué par endroit. La montée est silencieuse, et éprouvante aussi. Arrivée en haut, beau soleil et pause dîné. Les choses sérieuses reprennent après le sandwiche, personne moufte car on a vue l'état du manteau à la monté et on est sur que les virages vont être délicat. Départ chaud sur de la neige dure et gelé, Pierre s'élance, il disparaît dans la pente et on n'entend que le frottement des carres sur la neige dure et glacé. On se regarde et on se dit qu'il faut y allée, j'y vais premier virage dans la neige dure et boum cabriole rétablissement mais, j'étais pas dans le gros, je me réveille et j'enclenche je laisse allé les virages tout en contrôle car il faut évité de prendre de la vitesse car le couloir est piégeur. Pierre me dis de passer à gauche et là un mieux au niveau neige. Tout le monde se regroupe au pied du couloir à l’abri, et débrif. Que du bonheur pour tous. On se concerte et on décide de rejoindre le pied du col qui remonte nord ouest entre le pic de la mine et la « sola dels pedrons ». En montant la pente est chargé de bonne poudreuse légère et froide, on va pourvoir lâcher les chevaux, chose qui ne se fait pas attendre quand tout le groupe arrive au col côté 2604m sur la carte, une bonne moitié prend la pente au soleil qui à l'aire géniale et d'autre prenne la même pente que la montée resté dans l'ombre. Je m'élance et gros virage dans de la poudreuse comme à la télé ;-). On peut prendre de la vitesse et tout s'enchaîne comme dans un rêve.

On se retrouve les deux demi groupe au pied du col et on redescend jusqu'au virage en dessous où on avait garé les voitures. Globalement une sortie pour un groupe homogène autonome pour un dénivelé globale au alentour de 1200+ environ.

Merci Denis pour ton inspiration, ta motivation et tes conseils (thermos quand il faut des températures négatives c'est pas bête car pipette gelée tout le long de la journée).

Une bonne bière à Ax et retour à 18h30 à Toulouse.

Merci à Bruno, Damien, Baptiste, Nicolas, Olivier, Pierre et Mathieu pour leur joie de vivre.